Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
3603 jours de vie - 43 membres - Dernier membre : fyllee (Bienvenue parmi nous !) - 11560 messages
Liste des personnages de la saga modifiée, merci de lire ==> ICI <==

Partagez | 
 

 Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Jeu 1 Mar - 19:35

MJ 1 incarne:



Zan Kessler, Commandant Central des SSI


C’était une journée pour les autres pour le Comandant Central Zan Kessler, le genre de journée où vous vous dites qu’il va encore, pour faire changement, falloir sauver l’Empire d’une énième menace. La bonne blague. On parlait de l’entité étatique la plus puissante qui soit et plutôt que de se concentrer sur les vrais problèmes, les impériaux préféraient se mettre des bâtons dans les roues et se nuire mutuellement. Heureusement que les SSI étaient là pour veiller à ce que rien ne dérape trop car autrement ce serait bel et bien l’anarchie la plus totale et complète. Qu’y avait-il donc à l’ordre du jour? Ah oui. Rencontrer un inquisiteur impérial concernant de curieux rapports pouvant être liés à des activités en lien avec la Force, le genre de choses que découvraient les SSI sans jamais en recevoir le crédit. Eut-il été cynique, Zan Kessler aurait dit que c’était normal : les Services Secrets devaient rester… Secret.

Au final, cela n’avait que peu d’importance : que les autres se lancent à la chasse au prestige, lui, il bougerait ses pièces sur l’échiquier pour se rapprocher de son objectif ultime : le trône impérial. Travailler pour les SSI lui donnait accès à des ressources dont certains ne pouvaient que rêver ou tout du moins difficilement concevoir. Il n’y avait pas que le DIRM qui faisait dans la recherche et le développement… Oh que non. Si le commun des impériaux savait vraiment ce qui se tramait dans les laboratoires des Services Secrets Impériaux, il y a fort à parier que l’armée, la marine et probablement le conseil des moffs exigerait d’obtenir la main mise sur tous ces petites expériences, projets et prototypes avec lesquels s’amusaient les spécialistes des SSI. Il fallait bien faire en sorte d’optimiser cet organe essentiel à l’Empire, non? Avouons-le, ce n’était pas avec le matériel standard de l’Empire que ce dernier triompherait des rebelles.

Révisant le dossier de l’inquisiteur qu’il devait rencontrer (les SSI avaient pour habitude d’éplucher tout dossier sur lequel ils mettaient la main, surtout ceux pour lesquels ils avaient reçu un interdit), le Commandant Central hocha gravement la tête. Ce Mallleus Blackshine pourrait lui être utile pour plus longtemps que cette simple affaire sur laquelle ils allaient travailler ensemble. S’il y avait bien une branche où il lui manquait un contact fiable, un espion, quelque chose de ce goût-là, c’était bien au sein de l’Inquisitorius. Restait à user des bons arguments pour placer sa petite touche dans l’engrenage. Bon, de toute façon, cela ne se déciderait pas depuis son bureau : il fallait d’abord se rendre au lieu de rendez-vous. Non, Zan Kessler évitait au maximum de faire venir des « éléments étrangers » au QG des SSI. Il se rendit par conséquent au Hall impérial des héros et de là, une fois avoir pris contact, leur petite réunion pourrait commencer.

Comme à son habitude, le Commandant Central arriva avec de l’avance sur son rendez-vous. Une bonne quinzaine de minutes, rien d’extravagant mais suffisamment pour refaire une reconnaissance des lieux. Il n’était pas seul, évidemment : les FSSSI, ou tout du moins certains de ses membres, seraient présent pour assurer sa protection. Ni vu ni connu, dans le pur style SSI. On ne restait pas en vie dans son métier en se fiant sur la bonne volonté du premier quidam venu, après tout. Qui plus était, si le danger ne venait pas de l’intérieur, rien n’empêchait une source extérieure de venir mettre son nez dans des affaires ne la regardant pas. Patience, patience. L’inquisiteur arriverait prochainement et qui sait : de simple rencontre de routine les choses pourraient évoluer en un partenariat des plus intéressants… L’avenir était après tout plein de surprise, moins quand on avait la chance de l’influencer…


Dernière édition par MJ 1 le Ven 30 Mar - 17:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malleus Blackshine
Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur

Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2012

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: inquisiteur

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Ven 2 Mar - 0:19

Perdu dans ses pensées, Malleus Blackshine marchait sur le marbre du hall impérial des héros. Le grand monument semblable à une cathédrale par ses hautes voutes et son intérieur de pierre nue était une attraction touristique assez populaire à ses débuts, mais la pompe de la présentation de ses «héros» devenait rapidement lourde. On pouvait y voir les visages de ses généraux ayant mené l’Empire à la victoire contre la CSI, ces soldats anonymes ayant écrasé la rébellion des Jedi dans l’œuf et bien sûr une statue plus grande que nature de Darth Vader et d’autres figures emblématique de l’empire, la plus récente étant celle du grand moff Tarkin, mort deux ans plus tôt en héro. Par contre, pour bien des personnes, beaucoup de ces héros étaient totalement inconnus. C’est pourquoi en cette journée pluvieuse, le hall était aussi désert que l’esprit d’un stormtrooper. C’était un point de rencontre fréquent pour les membres du gouvernement impérial cherchant à la fois les qualités d’une rencontre en privée sans pour autant s’exposer au danger d’être enregistré ou même d’être à risque d’être tué sur le champ. L’inquisiteur ne se préoccupait jamais de tels dangers. Ses pensées totalement tournés vers un autre sujet.

Il n’arrivait qu’a pensée à cette nouvelle mission. Son maître, ou plutôt supérieur hiérarchique, le Grand inquisiteur Azemon Mendrek, l’avait tiré de la bordure extérieure où il traquait un Jedi, un jeune Jedi qui plus est, pour l’envoyer sur Coruscant afin d’y rencontrer le chef des SSI : le mystérieux Zan Kessler. Ce dernier était supposé détenir des informations précieuses en ce qui concerne les activités d’un groupe de moines semblant pouvoir utiliser la Force : un danger pour l’Empire et une occasion en or pour démontrer sa détermination. Le petit monde où vivait ses moines reclus était situé dans la bordure médiane, isolé des centres impériaux. Mendrek ne lui avait pas fournie plus d’informations et c’était à Kessler d’étaler les détails et les subtilités de sa tâche. Blackshine ne se faisait pas vraiment d’illusion sur le sort des moines. Bien que la tâche principale d’un inquisiteur consiste à faire basculer du côté obscur de la Force tout les êtres sensibles qu’il croisait, lui, les tuait généralement et ses moines allaient fort probablement refuser son invitation.

Malleus trouva Kessler au pied de la statue de Tarkin, l’homme facilement identifiable grâce à sa taille spectaculaire, spécialement considérant qu’il est un bureaucrate par nature. Le géant semblait guetter son arrivée, chose facile considérant que Malleus lui-même était encore plus grand que Kessler. Les lieux presque déserts allaient certainement faciliter la tâche. Voyant Kessler le saluer, Malleus le salua sobrement et se dirigea vers lui, identifiant rapidement toutes les autres personnes dans le hall près d’eux comme des membres des SSI par simple déduction plus que par génie. Il se plaça face à son interlocuteur avant de se présenter.

«Inquisiteur Malleus Blackshine. Vous êtes Zan Kessler j’imagine? Votre réputation dans l’Inquisitorius vous a un peu précédé. Vous avez quelque chose qui semble-t-il pourrait intéresser Mendrek? J’ai traversé la moitié de la galaxie pour pouvoir l’entendre. J’espère que ça va en valoir la peine.»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Ven 2 Mar - 3:05

« Inquisiteur Blackshine, vous avez… Tout un dossier si je puis dire. Enfin, bon, je ne vous retiendrez pas plus que nécessaire. Il est vrai que j’ai des informations pouvant intéresser le grand inquisiteur Mendrek. Connaissez-vous l’histoire et la géographie galactique? Si oui, Abraxas devrait vous dire quelque chose. Bon. Je vois à votre regard que vous n’êtes pas fervent amateur de ce genre de mise en scène…

Pour votre information, Abraxas est une planète minière impériale presque à l’abandon dû au fait que la plupart de ses mines ont été surexploitées et donc exempt de toute utilité pour l’Empire désormais. Les SSI portent une attention toute particulière à ce genre de planète car le relâchement des officiels dans ce genre de situation est notoire. Nous avons par conséquent reçu de récents rapports indiquant la présence d’un ordre monastique utilisant la Force. »


D’un signe de tête vers un de ses subordonnés, ce dernier produisit ce qui ressemblait fort à un datapad, appuya sur une série de symbole avant de hocher gravement la tête. Esquissant un sourire froid, ce dernier sortit son propre datapad avant de présenter un dossier à l’inquisiteur Blackshine. Un mélange de rapports de terrain, de reconnaissance éloignée et de notes du gouverneur local. Dans le grand classique impérial, des données récoltées avec un matériel parfaitement standard. D’une pression du pouce, les documents furent remplacés par ceux des SSI et les conclusions qu’ils en tiraient avec une résolution et une précision considérablement plus grande. La qualité des images était telle que faire l’identification faciale avait été un jeu d’enfant et au milieu de tous ces moines… Un visage connu. Connu comment? Par les avis de recherche impériaux. Un fugitif Jedi, rien de moins.

Anticipant la question de l’inquisiteur, le Commandant Central fit apparaitre un avis de recherche et un dossier concernant un certain Corellan Tillisk. Chevalier Jedi, blablabla, suspecté de haute trahison, récompense si capturé mort ou vif, etc., etc. Le gouverneur local était un crétin de première catégorie pour avoir laissé passer un tel personnage. Ceci dit, rien (enfin presque rien) n’échappait aux SSI et cette trouvaille était une garantie certaine de prestige pour l’inquisiteur. Chose curieuse, le haut inquisiteur Mendrek ne lui avait pas glissé ce détail… Ce qui était normal dans la mesure où Zan Kessler avait « omit » de lui mentionner la chose. Non, Azemon Mendrek n’avait pas besoin de plus de prestige. Malleus Blackshine si et une telle proie lui ferait très certainement gagner en importance chez les inquisiteurs… Nouveau sourire sur le visage du Commandant Central qui reprit la parole.


« Il se peut que j’ai oublié de mentionner au grand inquisiteur Mendrek ce détail. Si vous saviez le nombre de choses dont il faut se rappeler dans une journée… Reste et demeure, inquisiteur Blackshine, que si en apparence toute cette affaire était d’un banal à votre supérieur, c’est un jour de chance pour vous. Une chance fabriquée de toute pièce par moi mais un jour de chance quand même. Le SSI a déjà mobilisé une partie de ses ressources pour vous assister…

Évidemment, il reste bien des points à aborder et bien des aspects à considérer mais vite fait comme ceci, je peux déjà tirer une conclusion : au terme de cette affaire, vous aller en sortir plus prestigieux que vous ne l’aviez initialement pensé. Nous avons des raisons de croire que cet ordre monastique serait en fait un groupe de personne hébergeant un certain nombre de Jedis ou de sympathisants à la Rébellion. Une prise de choix pour le chasseur aguerri… Non? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malleus Blackshine
Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur

Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2012

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: inquisiteur

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Lun 5 Mar - 6:38

Un ordre monastique dédié à la maitrise de la Force sur Abraxas. Cette ancienne colonie minière recouverte de forêt subarctique était loin de tout et difficile à atteindre à cause des débris spatiaux l’entourant. Pas étonnant qu’une telle organisation est existée aussi longtemps sans attirer l’attention des nombreux espions de l’Empire. Cet ordre devait exister bien avant la fondation de l’Empire. Les Jedi les avaient sans doute laissé expérimenter avec la Force sans problème. Ils n’étaient peut-être pas eux même au courant de son existence. Les anciens chevaliers de la République n’aimaient pas se mêler des histoires des autres et ne faisaient presque rien pour protéger leur savoir. Ils se croyaient à l’abri de leurs ennemis derrière les murs de leur temple au cœur de Coruscant.

Lisant rapidement les nombreuses informations du rapport de Kessler, Malleus réalisa que les moines en question étaient des spécialistes dans l’art de manipuler la Force comme outil télékinétique. Le monastère avait été fondé par un ancien Jedi dont la statue orne l’entrée du temple. Ce dernier étant décris comme un grand bâtiment en pierre entouré par une muraille doté de meurtrière, probablement un ancien fort. D’après les espions impériaux, une cinquantaine de moines de tous sexes, majoritairement humains, y étudiaient. Grâce aux images prises par des drones de reconnaissance, on pouvait facilement identifier plusieurs visages. L’un d’entre eux était très connu de la plupart des agents de haut rang de l’Empire : le chevalier Jedi Corellan Tillisk. Peu de Jedi sur les quelques centaines existant avaient échappé à la purge. En fait, peu après cette dernière, on estimait leur nombre à un peu moins de cent et se nombre décroissait rapidement.

Malleus connaissait Corellan de visage. Il l’avait déjà rencontré, plusieurs années plus tôt, à l’époque ou l’inquisiteur était encore un jeune Padawan. Il était connu pour être un jeune chevalier anticonformiste et va-t-en-guerre. Il était connu pour avoir le cœur généreux, mais aussi une certaine arrogance. Corellan était un leader naturel et un type assez sympathique une fois habitué à ses bravades. L’image de Corellan avait bien changé en vingt ans. Il avait maintenant les cheveux presque complètement gris, une barbe mal rasée et son regard trahissait une certaine fatigue et une grande inquiétude. Vingt ans de vie en temps que fugitif et la mort de tous ceux qu’il avait connu ou presque devait avoir transformé ce dernier. Blackshine esquissa un sourire cruel à la vue du Jedi dans cet état d’esprit. L’idée de corrompre ou de tuer Corellan lui plaisait, mais deux choses l’énervaient un peu : Le gouverneur impérial local avait laissé passé une telle chose et Kessler l’avait dissimulé au Grand Inquisiteur Azemon Mendrek.

«Vous vouez un jeu dangereux Kessler. Le Grand Inquisiteur n’aime pas qu’on se paie sa tête. Lorsqu’il apprendra que vous lui avez dissimulé volontairement de l’information, il vous le fera payer et personne dans la galaxie sauf l’Empereur lui-même ne pourra vous en préserver. Vous avez une trop bonne réputation pour faire passer cette omission pour un accident. Vous n’êtes pas le genre d’homme qui laisse des accidents se produire. Si vous prenez ce risque j’imagine que vous avez quelque chose en tête. Pourquoi avez-vous fabriqué une telle occasion pour moi? Ce n’est sans doute pas pour assouvir cotre curiosité au sujet des choses que l’on raconte sur moi. Je n’ai jamais eue à prouver mes talents de guerrier par le passé. Nous pourrons poursuivre notre discussion à propos de cette mission plus tard. Je vous écoute…

Malleus posa un regard pénétrant sur son interlocuteur à la recherche du moindre signe pouvant trahir les intentions réelles du commandant en chef Zan Kessler. Blackshine était un redoutable interrogateur. Il avait un don pour mettre les gens inconfortable. Chose plutôt facile lorsqu’on mesurait plus de deux mètres et qu’on maitrisait le côté obscur de façon experte contrairement à tellement de Jedi noir. Par contre, le chef des SSI savait ne pas se laisser intimider facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Lun 5 Mar - 21:59

« Vous venez de répondre partiellement à la question, inquisiteur Blackshine. Vous avez un cerveau fonctionnel et plus important encore, vous n’avez pas peur de poser les bonnes questions. Pensez-vous vraiment que le Grand Inquisiteur vous aurait confié cette mission s’il en avait connu les enjeux? Bien sûr que non! Il aurait, tel le fidèle toutou de l’Empereur qu’il est, fait le travail lui-même, en quête d’une énième récompense.

Azemon Mendrek est un pantin de Palpatine. Darth Sidious si vous préférez. Palpatine est un empereur sans vision en train de tuer l’Empire : la perte de l’étoile noire est un exemple suffisamment parlant. Je le sais. Vous le savez. Qui plus est, inquisiteur Blackshine, vous êtes quelqu’un de très ambitieux. Je le sais, j’ai fait mes devoirs. Vous ne seriez pas contre poser votre postérieur sur le trône impérial. Vous ne pouvez le nier. »


Avec uniquement des loyalistes à ses côtés, il n’avait pas grand-chose à craindre, d’une fuite éventuelle vers Palpatine. Même si Malleus Blackshine décidait de ne pas se joindre à son projet, le Commandant Central avait de quoi… Comment dire… Rendre l’inquisiteur indisponible pour une durée indéterminée. Toujours avoir un coup d’avance, c’était bien. Trois coups? C’était encore mieux. Tout savoir, c’était son travail et ce qu’il avait trouvé sur Blackshine valait son poids en crédits. De tous les inquisiteurs, il était le mieux placé pour lui servir de taupe au sein de l’Inquisitorius. C’était un des départements où il peinait à placer un espion et faire de l’observation à distance n’était pas une source très efficace pour obtenir des renseignements… L’Inquisitorius pouvait être une sérieuse menace à ce qu’il avait en tête et avant de mettre un plan à exécution, il fallait connaitre son ennemi.

Malleus Blackshien avait mordu à l’hameçon et il réagissait exactement comme l’avait prévu Zan Kessler. Ce besoin impérieux de savoir, de comprendre… Comme co-conspirateur, il ferait une addition plus qu’intéressante. Évidemment, plus il fournirait d’informations à l’inquisiteur, plus celui-ci deviendrait important donc mieux placé pour être au fait des petits secrets de Azemon Mendrek. Grand Inquisiteur qu’éventuellement… Il pourrait très bien remplacer. Pas tout de suite, évidemment ni dans un futur proche mais sur une planification à moyen terme… En était patient, on finissait toujours par arriver à des résultats. Du temps, de toute façon, ce n’était pas ce qu’il lui manquait. De toute façon, ce n’était pas comme si Malleus Blackshine avait une montagne de choix. Zan Kessler était bien trop prudent pour avoir dit quoi que ce soit sans avoir au moins deux plans de secours pour empêcher l’inquisiteur de lui nuire….


« Évidemment, vous pourriez…. Essayer de me faire dénoncer comme traitre potentiel mais ce serait du gâchis n’est-ce pas? Personne n’est indispensable, c’est vrai… Mais certains sont plus indispensables que d’autres. La question à se poser c’est qui de nous deux est le plus indispensable si vous décidiez de faire quelque chose de prodigieusement stupide. Mais vous n’êtes pas stupide, n’est-ce pas? Vous ne seriez pas encore en vie autrement.

Pensez-y bien, inquisiteur. La Rébellion a marqué tout un point contre nous et dans l’Empire lui-même, certains commencent déjà à tirer la couverture de leur côté. Mieux vaut savoir s’élever au-dessus de ces opportunistes et de planifier sur des bases plus durables et solides que le court terme. Je pourrais vous donner une liste de mondes et de personnalités qui sont en train de changer de camp… Vous verriez alors l’étendue véritable du problème. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malleus Blackshine
Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur

Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2012

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: inquisiteur

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Ven 9 Mar - 19:45

Malleus éclata d'un rire sinistre et cruel. Un traitre venait tout bonnement de s'annoncer et de la façon la moins prudente qui soit. Il avait lu son dossier. Un dossier truffé d'erreurs, d'impressisions et de mensonges et il croyait pouvoir le joger parfaitement ainsi. Kessler n'était pas stupide, mais sérieusement imprudent. Il pensait pouvoir l'acheter avec un ancien Jedi, quelques moines et une recommendation de quelqu'un qui n'avait qu'un poids symbolique dans l'Inquisitorius. Il lui avait fait parcourir la moitier de la galaxie, le forçant à abandonner la traque de l'apprentit d'un Jedi, un qui savait probablement ou plusieurs autres se cachait, pour en affronter un autre qui lui n'allait réveler aucune information qu'il ne connaissait pas déjà. C'était un bien maigre prix. S'il croyait être entouré de loyaliste à sa personne, il serait vite déçu de voir comment ses derniers réagiraient devant l'Empereur en personne. Il est facile de lui dire non ou de le croire stupide sauf lorsqu'il vous regarde.

«Avez vous perdu la tête Kessler? Croyez vous sérieusement que vos défenses mentales et votre jolie sourir sont suffisant pour tromper Mendrek ou moi-même? Je suis un Maître Jedi Noir ne soyez pas surpris d'apprendre que je peux reconnaitre un utilisateur de la Force lorsque j'en voix un. Je sais que vous savez comment couvrir votre esprit, mais ses défenses sont probablement risible face au plus puissant Sith de l'histoire. Abandonnez votre projet de rébellion. Il amuse certainement votre maître. Vous ne trouverez pas beaucoup de succès au bout de la ligne. Vous êtes un homme brillant et presque à la tête d'une des plus puissante institution de l'Empire. Il serait idiot de risquer votre vie et votre position de choix pour une chance de prendre le trône de Sidious. Vous êtes puissant et intelligent, mais vous l'êtes moins que lui. Quant à votre vison, elle semble être de courte portée. Au moins autant que tous les autres traitres fourmillant au sein de l'Empire. Je n'ai pas besoin de les avertir. Ils sont déjà au courant. Tout comme Mendrek sait déjà pour Corellan.»

«Retournons donc à notre à notre mission. Vous serez sans doute plus alaise de parler de se que vous connaissez vraiment à fond, tout comme moi. Alors si vous me donniez des détails. Avez-vous des hommes dans le secteur. Je pense qu'un changement de gouvernement s'impose. Le moff local doit être elliminé et mon équipe est peut-être un peu trop réduite pour tuer un aussi grand nombre d'ennemis.»


Dernière édition par Malleus Blackshine le Lun 12 Mar - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Sam 10 Mar - 0:53

« Je vous laisse le trône, inquisiteur. Je peux accomplir considérablement plus dans l’ombre de ce dernier qu’assit dessus. Vous vous croyez malin Blackshine, mais je peux vous garantir ceci : l’Empereur aurait eu ma tête bien avant pour trahison. Ne jouez pas à l’imbécile avec moi : vous savez comme moi qu’il ne tolère aucun écart d’aucun de ses subordonnés. Surtout pas dans un service comme le mien.

Mais bon, je vais jouer votre petit jeu Blackshine, je suis doué là-dedans. Concernant les forces en place, j’ai déjà fait déplacer la troisième flotte d’intervention rapide des SSI. Officiellement, l’état-major a enfin daigné envoyer plus d’unités, à la demande du moff local, concernant une histoire de raids pirates. Officieusement, plutôt que de grossir ses forces avec des pions de plus pour lui, j’ai envoyé mes propres pièces. »


C’était une procédure de routine pour les SSI. Quand ils avaient des soupçons sur la loyauté d’un serviteur de l’Empire, l’envoi discret d’un grand nombre de troupes était la première étape d’un nettoyage. Oh bien sûr, il n’était pas toujours question d’envoyer une véritable flotte : il y avait suffisamment de vaisseaux civils modifiés au service des SSI pour pouvoir faire un déploiement tout aussi efficace. Les FSSSI avaient été conçues exclusivement en ce sens, pour être une force d’intervention capable de se déployer virtuellement n’importe où, pour un peu qu’on leur en donne l’ordre. Aussi surprenant que cela puisse sembler, les SSI avaient sous leur ordre des stormtroopers sachant tirer. Tout impérial digne de ce nom savait que ce commentaire était une réponse directe aux rebelles qui passaient leur temps à se moquer des troupes de choc de l’Empire… Mais bon, il y avait plus important que cela non?

Sous un ordre muet du chef des SSI, un des agents tendit à l’inquisiteur un datapad faisant état des forces en présence : les SSI étaient venus nombreux à la fête. Après l’affaire Kalast, l’avis des SSI avait pris en importance et donc en théorie, l’Empire devrait pouvoir éviter une nouvelle partie de chasse avec un traitre grâce aux judicieuses recommandations de Zan Kessler. À moins de vraiment vouloir engager toutes ses forces dans la bataille, le moff renégat était voué à une mort certaine (s’il venait à périr à cause de Blackshine) ou à une série d’interrogatoires musclés si c’était les SSI qui avaient le fin mot de l’affaire. Un traitre mort raconte bien peu de chose. Vivant, il finira par craquer et vous dira tout ce qu’il sait. Éventuellement. Les SSI avaient développé des drogues très efficaces pour faire parler les gens. C’était une… Spécialité du service, si on pouvait dire. Là-dessus, les spécialistes des SSI étaient d’une diabolique efficacité.

Ceci dit, il y avait un détail, un seul qui n’avait pas été mentionné et que Zan Kessler n’allait pas mentionner car il n’était en rien obligé de le faire. Un détail que même Azemon Mendrek ignorait. Une garantie de plus pour l’inquisiteur. S’il était si puissant, si malin qu’il le disait, le chef des SSI n’aurait pas besoin de le lui dire. Lui dire quoi? Que Corellan Tillisk avait tout récemment reçu via le moff un holocron. Évidemment, les SSI ne pouvaient pas utiliser un tel appareil, ne possédant pas la Force… Mais si Malleus Blackshine refusait de se joindre à la cause du Commandant Central, alors les SSI seraient couverts de gloire en ramenant ce prix devant Palpatine. Blackshine verrait sa réussite un rien ternie et Mendrek serait sans doute furieux d’avoir manqué un détail de ce genre. Les utilisateurs de la Force. Ils se pensaient les meilleurs… Et pourtant, il fallait encore faire le gros du travail à leur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malleus Blackshine
Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur

Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2012

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: inquisiteur

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Lun 12 Mar - 18:41

Malleus sentait un piège se tendre à plein nez devant lui. Kessler était un traitre. Il l'affirmait sans complexe et il ne pouvait que difficilement le dissimuler face à des utilisateurs de la Force de grande puissance. Contrairement à bien d'autres, le chef des SSI avait tendance à se retrouver très souvent en présence de pareils personnages. L'inquisiteur connaissait assez bien ses collègues et ses supérieurs. Il savait que plusieurs d'entre eux n'auraient jamais réussi à percer les défenses mentales du chef des SSI qui étaient plutôt impressionnantes pour un homme qui n'avait jamais été Jedi et qui n'avait jamais mis les pieds sur un monde Sith, mais certains pouvaient le faire. Sans aucun doute, Sidious pouvait le faire et l'Empereur prenait un malin plaisir à toujours sonder l'esprit de ses interlocuteurs.

Par contre, Kessler avait raison. Palpatine l'aurait fait tué il y a longtemps s'il le savait. Il ne restait donc que deux possibilités: Kessler était beaucoup plus puissant qu'il ne le laissait paraitre ou alors, beaucoup plus probable, quelqu'un le couvrait efficacement en la présence de l'Empereur. Analysant les défenses mentales de Kessler, Malleus commençait à être sérieusement convaincu de sa deuxième hypothèse. Quelqu'un couvrait les pensées du chef des SSI suffisamment bien pour que Sidious ne puisse pas lire son esprit comme un livre ouvert. Bien qu'il soit plus facile de défendre un esprit que de le percer, il fallait être habile pour réussir à le faire discrètement face à un Sith. La seule personne pouvant le faire de façon plausible et toujours en présence de l'Empereur lorsque Kessler le rencontre n'était nul autre qu'Azemon Mendrek, le Grand Inquisiteur. Ce dernier jouait double jeu et tentait d'utiliser Kessler comme allié sans qu'il ne le sache. Personne ne veut d'un allié aussi dangereux et intelligent que Kessler.

Laissant ses réflexions un instent, Malleus retourna son attention sur le chef des SSI qui lui expliquait les mesures prises par les SSI pour l'opération. Les défenses mentales de son interlocuteur s’étaient renforcées de façon instinctive comme un muscle qui se raidit lorsqu'on l'attaque. L'inquisiteur pouvait encore sentir qu'on lui cachait quelque chose d'important, mais il n'avait pas l'habileté nécessaire pour le découvrir sans recourir à des techniques d'interrogatoires plus musclé que la simple lecture du langage corporel ou de l'esprit. L'attitude détendue et professionnelle de Kessler lui laissait penser qu'il ne mentait pas au sujet du déploiement de ses forces. La troisième flotte d'intervention rapide devait être suffisante pour assurer une victoire rapide sur les défenses du moff local. Par contre, cette histoire de pirate pouvait compliquer les choses. Pirates dans un secteur isolé rime trop souvent avec rebelle et si ses derniers réalisent ce qui se passe, il pourrait bien venir au secours des moines et du Jedi.

«Avez-vous des informations sur ses pirates. S'il s'agit en fait d'éléments de la flotte rebelle, ils pourraient bien venir compliquer les choses de façon dramatique. Surtout si le moff d'Abraxas s’est rallié à leur cause. Il faut être certain qu'il ne s'agit que de simple pirate avant de commencer le nettoyage de la planète. J'imagine que vos hommes sur le terrain sont déjà sur le point de confirmer la chose? Sur un plan un peu plus technique, de quoi votre flotte d'intervention est-elle composée? Il n'existe aucun rapport précis de vos effectifs. J'aimerais connaitre votre stratégie pour défaire le gouverneur et ses forces. Je suggère une attaque surprise lors de mon arrivée à son palais, je vous épargne les détails pour l'instent. Se sont vos hommes vous les commandez. Me suivrez-vous sur Abraxas par ailleurs?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Mar 13 Mar - 17:09

Comme s’il allait lui révéler en toute bonne foi des informations de ce genre, ou tout du moins, plus que nécessaire… La composition des forces des FSSSI était une information classifiée et il ne comptait pas divulguer la chose à Malleus Blackshine, tout inquisiteur qu’il fut. Il avait des raisons évidentes pour ne pas faire confiance à cet homme, même s’ils allaient opérer ensemble sur le terrain. Oh certes, il ne s’était pas attendu à ce que Blackshine se joigne à son complot de manière instantanée… Mais l’attitude de ce dernier lui avait fermé bien des portes qu’il lui faudrait ouvrir (de force, peut-être) s’il voulait s’attirer les faveurs de Kessler. Où serait tout le plaisir de ce petit jeu, autrement? Il n’y en aurait pas et ce serait moins savoureux. Il ferait donc le tri dans les données à fournir, ce qui provoquerait sans doute l’ire de l’inquisiteur mais Zan Kessler lui, pouvait se réfugier derrière le « secret défense ».

Quelle tactique allait-il employer pour répondre à Blackshine? Ignorer volontairement ses interrogations sur les forces déployées par les SSI? Une tactique amusante qui disait sans un mot « gardez pour vous vos questions idiotes ». Devait-il se montrer excessivement vague? C’était une stratégie classique bien qu’un peu éculée, à son avis. Ou sinon il pourrait toujours prendre ce petit sourire en coin et répondre quelque chose de désagréable. Cela ne manquerait pas d’agacer l’inquisiteur mais en même temps, ce serait lui rappeler que les SSI collaboraient selon leur bon vouloir avec quelque autorité soit-elle dans l’Empire. Seul Palpatine commandait aux SSI. Commandait était ici un excellent choix de termes, considérant que c’était Kessler qui commandait et qui lui acceptait de faire le boulot donné par Palpatine. Pour le moment tout du moins. Les choses évoluaient et se transformaient si vite de nos jours…


« Les pirates sont en fait des mercenaires à la solde du moff local. Un très petit nombre, qui ne nécessitera aucun déploiement de masse pour être maitrisé mais frappant en des endroits stratégiques choisis par le moff pour instaurer la peur. Son plan est d’une déconcertante évidence : il crée sa fausse menace, demande de plus en plus de renforts, els gagne à sa cause, fait sécession de l’Empire et hop, se déclare indépendant avec sa petite armée privée.

Représenterait-il une menace pour l’Empire? Aucunement. Plus de 80% des mines sont épuisées et c’est un monde plutôt insignifiant. Il va vouloir garder son bout de terre, pas partir sur l’offensive. Y a-t-il implication de l’alliance rebelle? Non. Ce sera beaucoup plus avantageux pour lui de rester neutre et de s’allier à un quelconque seigneur criminel pour obtenir son support. Là-dessus il ne faut pas s’en faire : nous avons de quoi régler le problème. »


Et voilà. Il avait finalement opté pour sa première stratégie, qu’il jugeait plus de circonstances face à quelqu’un comme Malleus Blackshine. Une provocation, sous certains angles, à lui extirper les informations souhaitées s’il en était capable. Suffisamment d’éléments pour laisser planer un doute entre une extrême prudence et une attitude un tant soit peu effrontée. Semer les graines du doute et récolter l’incertitude : il était devenu expert en la matière. De toute façon, ce n’était pas des questions logistiques qui l’intéressaient mais bien de mieux cerner Blackshine. De mieux le cerner en fait car entre les fichiers qu’il avait « emprunté », ce qu’il avait trouvé en creusant avec plus de conviction et la paperasserie officielle, il restait quand même l’homme en lui-même. Nul doute que Blackshine était fort, très fort… et c’était justement pour cette raison que comme avec Mendrek, Kessler devait trouver les failles…

« Et pour répondre à votre dernière interrogation, évidemment que je serai présent pour mener les SSI dans cette opération. Comme je serai là, pas besoin de divulguer plus que nécessaire. Donnez-moi le détail de vos forces, ça au moins ce n’est pas classé secret défense. Non vous savez quoi? Ne me donnez rien. J’irai chercher l’information moi-même. C’est mon travail après tout, acquérir des informations… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malleus Blackshine
Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur

Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2012

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: inquisiteur

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Jeu 22 Mar - 8:06

Malleus commençait à sentir une pointe d'agacement monter en lui. Kessler se croyait décidemment au-dessus de tous, surtout de lui, une chose que l'inquisiteur ne pouvait tolérer. Le chef des SSI lui cachait des informations. Qu'il cherche à obtenir le trône de Palpatine ou alors simplement un homme plus simple à manipuler, Blackshine ne s'en souciait pas. Peu de gens ayant un haut poste dans l'Empire ne serait pas prêt à prendre la place du maitre. Kessler était simplement prêt à tout pour y parvenir. Ce qui semait les graines de la colère de l'inquisiteur, en dehors des manières condescendantes de l'homme face à lui, était sa volonté de lui dissimuler des informations essentielles. Blackshine n'aimait pas les cachoteries, mais encore moins l'échec. Il n'était pas question qu'il échoue parce qu'un de ses alliés désirait conserver de petits secrets ou avoir toute la gloire d'une éventuelle réussite. L'inquisiteur pris la décision de ne pas laisser Kessler éviter si facilement ses questions et lorsqu'ils partiraient ensemble pour cette opération, il serait au courant de tous les détails. Il pourrait donc garder toute sa concentration sur la tâche avenir. Kessler l'accompagnait peut-être, mais il n'allait pas provoquer un puissant Jedi pris au piège en duel singulier. Il n’allait probablement pas non plus se frotter personnellement aux moines qui possèdent probablement plus d’un tour dans leur sac.

«Je croyais que vous aviez rapidement et instinctivement compris que je n’aimais pas les petits jeux et les gens qui tournent en rond? Vous me faite tourner en rond. Je vous conseil sincèrement de stopper se manège maintenant. C’est totalement contre productif et vous commencer à m’énerver sérieusement. L’Empereur vous apprécie sans doute malgré vos lubies grâce à votre vive intelligence, mais vous n’avez pas besoin de vos deux jambes pour remplir vos fonctions et démontrer ces qualités. Ne me donnez pas une occasion de vous les trancher. Je trouverais ennuyant d’avoir à discuter avec le commandant qui vous remplacerait sur le terrain. Vous avez une mission pour moi. Le héro Jedi Corellan Tillisk se cache sur Abraxas dans un monastère habité par un ordre de moine apprenant à maitriser la Force. Corellan doit être tué ou succomber aux pouvoirs du côté obscur. Les moines doivent être éliminés car ils représentent un nid de rébellion extrêmement dangereux pour l’Empire peu importe le nom de l’Empereur à sa tête. Cet objectif est le mien à partir du moment où vous m’avez confié cette tâche. Je n’échoue pas dans mes missions. Le code des Sith ne permet pas l’échec et je respect ce code scrupuleusement. Je ne laisse rien entraver ma réussite et vous me cachez des informations au sujet de Corellan Tillisk et des moines. J’ignore ce que c’est, mais vous allez me le révéler maintenant. Je ne vous suis redevable de rien et je ne compte pas le devenir. Commencez à coopérer avec moi ou alors apprenez à mieux me servir, je vous laisse le choix.»

«Lorsque vous m’aurez révélé ces informations d’une grande importance, vous en profiterai pour me donner le détail de votre troisième flotte d’intervention. Je veux connaitre ses effectifs, ses vaisseaux, son armement, ses principaux commandants et son expérience en matière de raid et d’interventions à haut risque. Ainsi, je pourrai me lancer au combat en toute connaissance de cause et l’esprit concentrer sur une tâche qui ne sera pas facile. Corellan ne succombera pas facilement au côté obscur et bien qu’il soit moins fort que moi, il aura les moines pour l’aider. Détrôner le moff rebelle n’est qu’un objectif secondaire pour moi, mais je n’aime pas laisser un travail bâclé derrière moi. Ne pensez pas vous cacher derrière le secret défense, une telle chose n’existe pas dans de tel circonstance. Vous n’êtes pas sans savoir que tous les inquisiteurs, de Mendrek au plus novice des acolytes, possèdent toutes les accréditations nécessaires pour voir les secrets les plus sombres de l’Empire. Quant à mon équipe, elle est composée de moi-même de l’acolyte Anathra Huros, de l’acolyte Trianne Drath et d’un droïde d’interrogation et deux gardes de l’Empereur. Avez-vous des questions? Vais-je avoir le plaisir d’avoir mes réponses de façon simple et d’entendre du même coup votre stratégie?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Jeu 22 Mar - 17:55

« Vous êtes prodigieusement divertissant, inquisiteur Blackshine. Vous savez autant que moi que vous voyez ce que nous désirons vous faire voir, autorisations ou non. En tant qu’inquisiteur, vous devez connaitre le bon vieux truc de regarde ma main gauche pendant que la droite fait autre chose. Je savais que c’était une bonne idée que de vous impliquer dans cette affaire. Fort bien, vous voulez des réponses, je n’ai que cela.

La flotte dont nous parlons est constituée de 10 carrack-class cruisers, de 15 escadrons de 12 TIE/In interceptors, de trois Imperial II-class Star Destroyers dont mon vaisseau amiral, de 6 Gladiator-class Star Destroyers et de un Acclamator II-class assault ship pour déploiement rapide de troupes. C’est la moitié d’une flotte standard, ce qui est normalement utilisé en renfort pour des mondes demandant une présence plus… Musclée. »


Toujours aussi utile, l’un de ses agents téléchargea les données concernant cette flotte dans le datapad que le Commandant Central avait remis à l’inquisiteur Malleus Blackshine. Comme il pourrait s’en apercevoir, la troisième flotte était constituée de professionnels voire de vétérans qui pour la plupart avaient soit servi pendant la guerre des clones (pour les officiers plus gradés) ou durant la tristement célèbre bataille de Yavin et donc quand viendrait le temps de manœuvrer, ce serait fait avec plus d’efficacité que par les commandants d’une flotte de défense secteur. Le reste du matériel était tout aussi scrupuleusement détaillé, avec les signatures des responsables des SSI qui avaient fait le travail. À loisir, Blackshine pourrait, s’il le souhaitait, rencontrer chacun de ces responsables pour les questionner sur quel que soit l’aspect des choses qui lui plairait. On faisait les choses avec efficacités et professionnalisme ou on ne le faisait pas.

Fut abordé également le cas des commandants de terrain car si la stratégie de Blackshine pour se débarrasser du moff local ne fonctionnait pas, ce serait carrément une prise de contrôle par la force. Dans l’état actuel des choses, la flotte seule avait été déployée pour empêcher toute retraite aux traitres. S’il fallait foncer, cependant, les SSI ne s’en formaliseraient pas. Il fallait déjà aller jouer dans la boue pour s’occuper du monastère alors… Ce qu’il y avait de sympathique avec un tel monde, c’était la faible présence de véhicules militaires de grande puissance : on ne donne pas un TB-TT au premier moff venu, ni des pièces d’artillerie. Si la flotte risquait d’être plus coriace, les forces au sol seraient plus une nuisance qu’un obstacle insurmontable. Mais bon, ces données furent également transférées sur le datapad de Blackshine. Restait à aborder un détail assez important, la question de ce fameux holocron livré par le moff…


« Il y a un dernier détail mais je ne vous téléchargerai pas les données sur la chose. Je fais confiance à votre mémoire. Nous avons confirmation que le moff local a livré à Corellan un holocron. Évidemment, nous sommes dans l’impossibilité de dire ce qu’il contient… Mais si nous nous référons à ce que nous avons pu glaner, c’est une liste. De personnes, de coordonnées ou de quelque chose d’autre, nous l’ignorons. Nous savons toutefois…

Que le grand inquisiteur Mendrek ignore tout de son existence. Reste à savoir comment vous comptez… Comment dire… Prendre le crédit pour cette trouvaille. Évidemment, vous devrez mentionner que nous y sommes pour quelque chose. Ce serait bien bête de vous faire une fleur pour se faire discréditer… Vous ne pensez pas, inquisiteur Blackshine? Cette opération valait peut-être la peine de vous faire venir ici… Qu’en pensez-vous? »


Dernière édition par MJ 1 le Mar 27 Mar - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malleus Blackshine
Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur

Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2012

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: inquisiteur

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Lun 26 Mar - 8:41

Finalement, Malleus avait le droit à des réponses clairs et sans détour de la part de son interlocuteur. Il ne sentait plus de duplicité dans l’esprit de ce dernier. Il pouvait donc avoir confiance dans les chiffres qu’on lui avait remis. Il n’allait pas perdre plus de temps à contre vérifier toutes ces informations lui-même. Il allait par contre analyser avec attention les détails de la flotte d’intervention pour s’assurer de bien connaître ses hommes clefs et ses vaisseaux avant de se lancer au combat à leur côté. Cette histoire d’holocron par contre était une autre paire de manche. Il allait devoir échafauder un plan pour pouvoir ouvrir se dernier sans que le grand inquisiteur ne soit au courant et avant qu’il ne le fasse. Nul doute que si comme Kessler le prétendait, Mendrek n’était pas au courent, il allait certainement vouloir conserver les informations d’un holocron Jedi pour lui et l’Empereur à moins qu’il soit totalement insignifiant. Une intuition faisait croire à l’inquisiteur que celui-ci serait loin d’être sans importance et sans valeur. Les holocrons sont des objets rares très difficile à fabriquer, même pour des Jedi de haut niveau. On ne place donc pas d’information sans importance dans ces derniers. Les Sith les utilisaient pour renfermer leurs savoirs les plus précieux et les Jedi en faisaient une utilisation très similaire.

Blackshine devait aussi considérer un autre détail importent. Maintenant, il possédait des informations vitale pour Kessler que ce dernier semblait ignorer. Il ne se doutait sans doute pas que Mendrek le manipulait pour nuire à l’Empereur, même si la chose semblait rejoindre les ambitions du chef des services secrets. Malleus avait peut-être une occasion de faire tourner la table en faveur de Kessler, mais cela allait le jeter tout droit dans un jeu d’intrigue contre le grand inquisiteur qui de toute évidence le surpassait facilement dans le domaine de l’intrigue. Le risque était grand, mais le jeu en valait peut-être la chandelle. Il allait peut-être avoir l’opportunité de défier son supérieur grâce au chef des services secrets. Cependant, il était clair à ses yeux que son interlocuteur n’était pas totalement digne de confiance. De nombreux Sith et Jedi noir dans le passé ont vus leur ascension stoppée net pour avoir mal choisie leurs alliés. Blackshine choisie donc d’attendre un peu avant de choisir de façon définitive son camp. Une chose était certaine, il n’allait pas se gêner pour révéler les informations de l’holocron à Kessler qui ne manquerait pas de les noter de façon précise comme il semble le faire avec tous. Voyant que son interlocuteur attendait une réponse de lui, Malleus se détourna de lui un instent pour indiquer à ses acolytes de quitter les lieux avant de reprendre.

«Bien commandant, je vois que vous savez vous montrer raisonnable… lorsqu’on vous menace suffisamment pour vous faire prendre conscience de la chose. Vous avez par contre l’admirable qualité d’être d’une précision presque excessive. Votre flotte est plus importante que je ne l’aurais cru. Il va falloir être prudent dans son déploiement pour ne pas effrayer le moff renégat avant le bon moment. Je vous ferai confiance pour charger mon vaisseau personnel à l’intérieur de votre vaisseau de commandement. J’imagine que vous connaissez bien vos hommes. Je vous demanderai donc de me sélectionner votre meilleure compagnie de stormtrooper ainsi qu’un bon groupe d’agent de terrain spécialisé dans l’art de ne pas avoir l’air bien menaçant avant qu’il ne soit trop tard. Nous allons avoir besoin de ses derniers pour la première phase de notre opération.»

«Je suggère que nous sécurisions l’espace autour de la planète et mettions discrètement sous arrêt ses pirates avant de descendre sur terre. J’imagine que vous saurez faire la chose sans problème. Nous allons devoir arrêter le moff avant toute chose. Je suggère de faire la chose par surprise et discrètement de façon à éviter à déclencher les hostilités avec sa garde personnelle. Nous n’avons pas besoins d’une guerre qui pourrait durer des années pour reprendre totalement contrôle de la planète. Finalement, je vais mener votre meilleure compagnie de stormtrooper contre les moines. Quant à cet holocron, laissez-moi faire et n’intervenez pas directement contre Corellan. Je veillerai à ce que le contenu de cet objet vous soit transmit personnellement avec pour mention que c’est grâce à un excellent travail d’interrogation sur le moff après son arrestation que vous avez appris l’existence de ce dernier. Si vous avez un meilleur plan que le miens, je vous écoute sinon, je suggère de partir dans les plus brefs délais. J’imagine que votre vaisseau est en encrage en orbite?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Mar 27 Mar - 22:02

« Vous vous flattez, inquisiteur. La menace ne me fait absolument rien, quand je servais la République je me suis retrouvé confronté au comte Dooku notamment et à un personnage considérablement moins sympathique, le général Grievous. J’ai ensuite servis directement aux côtés de Darth Vader… Alors j’ai vu mon lot de personnages dangereux et antipathiques. Disons que je sais où se situe mon intérêt, c’est plus exact.

Pour ce qui est des stormtroopers… Je peux vous fournir au minimum une escouade d’élite des FSSSI qui m’accompagne toujours dans mes déplacements ou prendre à même la flotte d’intervention qui compte parmi les meilleurs éléments à avoir diplômé de l’académie de Carida. Je peux donc vous garantir un excellent standard de qualité. Voulez-vous également une copie des états de service de la troisième flotte? Si cela vous inspire quelque chose… »


Pour ce qui était des agents de terrain, ce serait un brin plus compliqué, à dire vrai. Non pas que Zan n’avait pas d’agents à déployer mais s’il voulait prendre la crème de la crème, il faudrait la rappeler des quatre coins de la galaxie, ce qui serait contre-productif. Il faudrait qu’il demande à son officier en seconde de voir à ce genre de détails. Après tout, s’il y avait bien une personne capable de trouver les parfaits éléments pour ce travail, c’était bien Natalya Senesca. Le reste du plan avait l’air solide, à un détail près par contre : il faudrait également refaire une vérification sur les profils importants de la planète. Il ne serait pas exclu que le moff soit ou bien entouré ou un pantin d’un joueur plus gros. Ils avaient faillit se faire avoir, une fois, lors d’une mission sur… Ah non. Secret défense. Il y avait des choses qu’il fallait quand même garder secrètes. SSI perdrait tout son sens autrement.

Il y avait un autre problème à considérer : les SSI n’étaient pas fait pour l’occupation à long terme d’une planète. Techniquement, en sacrifiant une grande partie de leurs ressources, ce serait possible mais il faudrait prévoir en avance le remplacement en troupes, vaisseaux et administrateurs… Si conflit armé il y avait et que les choses dégénéraient. Les SSI, à la base, n’étaient pas fait pour des opérations militaires à grand déploiement. C’était le rôle de la marine impériale et de l’armée impériale. Ce serait déjà une bonne nouvelle si nous parvenions à tout gérer dans cette affaire. Planifier la relève allait nécessiter l’aide de l’inquisiteur cependant : dans l’Empire, on craignait et détestait les SSI pour des raisons plus qu’évidentes. Ils étaient à la fois partout et nulle part, en train de vous épier et de percer à jour vos plus intimes secrets… En toute légalité, c’était ce qui était le plus fâcheux pour le commun des mortels.


« En cas de problèmes avec la transition du gouvernement, il va falloir prévoir la relève. Vous connaissez le grand amour qu’ont pour nous les forces armées impériales : à moins d’avoir els papiers dûment signés par son impériale majesté, ils vont refuser de nous porter assistance. Vous par contre… Pour reprendre vos termes… Saurez leur faire entendre raison par la menace, n’est-ce pas? Il faut rester parés à cette éventualité, vous vous en doutez.

Quant à la manœuvre, elle ne diffère pas de nos tactiques standards. Nous ne sommes pas des débutants après tout. Quant au départ, votre vaisseau et vous-même pouvez être amenés à bord dans l’heure qui vient. Pour mes agents, je peux prendre ceux que j’ai sous la main ou ordonner un rapatriement mais il faudra alors compter… Une bonne semaine. Je peux rassembler ce qu’il me manque d’effectif en deux heures. Partir dans trois est donc plus qu’envisageable. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malleus Blackshine
Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur

Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2012

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: inquisiteur

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Jeu 29 Mar - 18:27

«Toutes les personnes mentionnant qu'elles ne sont pas affectées par l'intimidation, les menaces ou la la peur sont des imbéciles ou de mauvais menteurs. Vous et moi savons la chose mieux que personne. Combien de rebelles vous ont servi un discours similaire avant que vous ne commenciez à les torturer? Gardez vos petites bravades et vos tournures de phrases pour vous ou vos subordonnés. Ces derniers n'ont pas le luxe de vous contredire. Tâcher de vous souvenir de vos devoirs, ou de vos intérêts comme vous le dite, à l'avenir. Par contre, sentez-vous alaise de rajouter mon nom à votre liste de personnages antipathiques et dangereux. Je vous placerez dans ma liste de personnages ayant compris le message avant qu'il ne soit trop tard.»

«En ce qui concerne les stormtroopers, vous n'avez pas besoin de vous priver de votre garde personnelle. Vous risquez d'avoir besoin de leurs services durant l'opération. Si votre flotte à des états de services aussi impressionnant que vous l'affirmer, et je n'ai pas de raison de croire le contraire, je vais prendre vos cinquente meilleures stormtrooper pour l'attaque du monastère. Quant à leur état de service, remettez les moi, je lirai le tout durant le voyage vers Abraxas.»

«En ce qui concerne les forces armées et la marine impériale, je vais m'assurer de leur support en cas d'échec de notre opération. Par contre, il serait très facheux pour nos deux réputations si l'armée devait internvenir pour pacifier un monde sous contrôle impérial. J'imagine que vous avez déjà un candidat en tête pour le titre vacant de moff planétaire? Sinon, il suffirait de l'offrir avec la bénédiction de sa majesté au commandant militaire pour s'assurer son support. Il est commun pour les officiers de haut rang de se faire nommer à tel poste. Un bon moyen pour s'assurer la loyauté de l'armée si vous voulez mon avis, sauf dans certains cas. La menace ne devrait donc pas être nécessaire. Sinon, j'imagine que je vais devoir y recourir. Comme vous n'avez pas de problème avec le plan, nous devrions partir le plus vite possible. Disons demain vers 6h00 pour me laisser le temps de nous gagner le support d'une flotte et le temps pour vous de trouver un volontaire pour le titre de gouverneur planétaire. Nous ferrons avec les agents que vous aurez sous la main.»


L'entretient avec Kessler vraissemblablement terminé, Malleus le salua avant de quitter le Hall impérial des héros. À l'extérieur, la pluie s'était intensifiée. L'inquisiteur pouvait encore voir des agents des SSI qui l'observait d'un air suspect. Tous semblaient être à l'affut du moindre geste de sa part indiquant qu'il allait trahir leur supérieur. Cette farouche loyauté était admirable. Blackshine se demandait commen un homme comme Kessler avait réussi à obtenir un tel soutien de leur part. Poursuivant son chemin vers son vaisseau, il fut rejoint par ses acolytes qui avaient assisté à la rencontre dissimulé, non loin. Trianne, la plus jeune de ses acolytes, avait repéré un personnage suspect, mais elle n'avait pas réussi à l'intercepter. Il s'agissait sans doute d'un agent de Mendrek ou peut-être un rebelle. Dans les deux cas, la mission allait peut-être avoir un piquant supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   Ven 30 Mar - 17:10

Bien. Les pièces étaient posées sur l’échiquier, il ne restait plus qu’à manœuvrer intelligemment. Cette mission promettait d’être intéressante et si tout se passait comme le Commandant Central l’espérait, il mettrait la main sur de juteuses informations en pillant le coffre du moff. Toutes les informations n’étaient pas conservées sur un ordinateur, après tout. Le traitre devait bien avoir au moins un datapad pour pouvoir garder un œil sur ses petites magouilles. Si effectivement il y avait une connexion, un lien avec l’Alliance rebelle, il se ferait un plaisir d’en explorer les ramifications et avec un peu de chance, cela lui ferait croiser le chemin de son équivalant rebelle, le chef des Spec Ops. Pour Zan Kessler, ce n’était pas Mon Mothma le personnage rebelle le plus dangereux : c’était celui qui opérait dans l’ombre, comme lui. Ce serait presque même souhaitable de trouver une piste menant aux rebelles.

L’autre élément qui promettait d’être intéressant, c’était de pouvoir observer avec plus d’attention l’inquisiteur et son entourage. Il avait le pressentiment que Blackshine lui cachait quelque chose et il se promit de découvrir quoi. Personne ne gardait de secrets bien longtemps quand els SSI étaient sur le coup. On ne vous en laissait pas la chance, à vrai dire… Il aurait également plus de temps pour étudier les ficelles de cet homme et voir sur lesquelles il devait tirer pour le gagner à sa cause. Car Malleus Blackshine ne l’avait pas exécuté pour trahison, ce que tout bon inquisiteur aurait dû faire. Cela voulait dire qu’il avait un intérêt. Il suffisait de nourrir ce dernier pour le pousser à accepter à s’impliquer davantage. C’était loin d’être impossible et encore moins irréalisable. Avec un peu de patience, on pouvait obtenir d’intéressants résultats. Après tout, faire les choses dans la précipitation était toujours hasardeux.

Mais bon, chaque chose en son temps. Pour l’heure, c’était des choses plus pratiques qu’il avait en tête. Qui se chargerait de remplacer le moff? Il devait également trier parmi ses agents disponibles et les stormtroopers de la troisième flotte qui participerait à la mission, rédiger deux ou trois broutilles pour le bureau de Palpatine et faire les trucs d’usage que tout bon serviteur impérial se doit de faire. Ça et faire transférer à bord le vaisseau de l’inquisiteur. Il le ferait faire dans les délais les plus brefs, histoire de, comment dire… Pouvoir en faire une inspection en règle. Si jamais Malleus Blackshine devenait une nuisance, il fallait déjà penser à un moyen de s’en débarrasser. Kessler était convaincu que l’inquisiteur avait déjà pensé à son moyen pour se débarrasser de lui. En fait, il aurait été cruellement déçu si cela n’avait pas été le cas. Cela aurait enlevé énormément de saveur à la chose, à ce jeu de conspiration et d’agendas secrets.

Rejoint par le reste de ses agents, on lui fit savoir qu’un élément inconnu avait trainé dans le coin, ce qui ne dérangea pas le Commandant Central le moins du monde. Aucun matériel d’écoute n’avait été détecté donc au mieux, le commanditaire de cet inconnu savait que l’inquisiteur et le chef des SSI s’étaient rencontrés. Il n’y avait rien d’inhabituel de ce côté si ce n’était du fait que l’endroit était peut-être un rien singulier. Reprenant ensuite le chemin du QG des SSI, l’esprit de Kessler classa bien vite la chose dans un coin de son esprit, la tête dans les nombreuses opérations dont il était l’architecte et qui étaient actuellement en cours. Quand il fut de retour dans son bureau, il s’autorisa un mince sourire. Il avait rajouté un potentiel fou à son jeu d’échec et il était assez satisfait de son choix. Toute distance se fait un pas à la fois. Il avait tout le temps du monde pour son projet. D’ici là… Alors pour remplacer un moff, il vous faut…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une question de point de vue (Hall impérial des héros) (PV Malleus Blackshine) (TERMINÉ)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?
» Garde impériale
» Renégat impérial
» Projet Garde Impériaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Guerre Civile :: Le RPG :: L'Espace :: Le Monde du Noyau :: Coruscant-
Sauter vers: