Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
3268 jours de vie - 43 membres - Dernier membre : fyllee (Bienvenue parmi nous !) - 11560 messages
Liste des personnages de la saga modifiée, merci de lire ==> ICI <==

Partagez | 
 

 Il faut parler (ouvert à tous les impériaux)

Aller en bas 
AuteurMessage
Darth Vader
Commandant Suprême ▌Seigneur Sith

Commandant Suprême ▌Seigneur Sith
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 27/02/2012

Feuille de personnage
Crédits: Ressource Impériale
Rang/Grade: Commandant de la Flotte et Armée Impériale

MessageSujet: Il faut parler (ouvert à tous les impériaux)   Sam 3 Mar - 15:32

Bras croisés, perdu dans ses pensées… Le seigneur Vader était à bord de son Super-Destroyer Stellaire, l’Executor. À bord de ce petit bijou de la flotte Impériale, Vader observait l’espace interstellaire. Le vaisseau était à quelques parsecs de Corsucant. Le vaisseau de Vader était entouré de nombreux Destroyer Stellaire, formant ainsi une flotte de défense du secteur. D’un regard silencieux, il ne pouvait qu’observer le calme à l’extérieur. On était bien loin des batailles à cet endroit. Qui viendrait attaquer Coruscant, après-tout ? C’était le monde-capitale de l’Empire Galactique. Il fallait être fou.

Disons qu’aujourd’hui, ce n’était pas une journée comme les autres, car le Seigneur Vader était convié à une réunion à bord de son propre vaisseau. Convié par l’Empereur, car c’était ce dernier qui avait ordonné à son disciple Sith d’organiser une réunion avec les instances les plus gradées de l’Empire. Il y avait beaucoup de sujets à l’ordre du jour… Certains n’intéressaient pas Vader mais d’autres sujets étaient primordiaux pour lui, comme la poursuite des rebelles à travers la Galaxie. Il est vrai que cette traque allait couter à l’Empire, mais lorsque la menace Rebelle s’éteindrait, plus rien ne pourrait se mettre en travers de l’Empire.

Au centre de commandement, les officiers de la Marine Impériale travaillaient silencieusement. On pouvait entendre la respiration mécanique du Seigneur Vader dans toute la pièce. Les officiers n’osaient surement pas faire de bruit puisque le bras droit de l’Empereur était dans ses pensées et il n’était pas bon de les lui faire quitter assez brutalement. On pouvait compter, sur les doigts de la main, les endroits où le Seigneur Vader pouvait être tranquille… Malheureusement, l’Executor ne faisait pas forcément partie de ces endroits.

Quelques instants plus tard, un Officier Impérial vint se risquer à pénétrer dans le périmètre du Seigneur Vader. Il ne semblait pas vraiment à l’aise à cet instant présent et ça, Vader pouvait le ressentir. Il quitta ses pensées alors que l’Officier n’avait pas encore dit un mot. Il tourna la tête en sa direction.


- Oui, Amiral ?

L’Amiral avala sa salive et mit ses mains dans le dos. C’était une position digne d’un Officier Impérial.

- Seigneur Vader, les personnes conviées pour la réunion sont à bord, ils vous attendent à la salle de réunion.


Le Seigneur Vader tourna les talons et quitta donc, sans dire un mot, la salle de contrôle du vaisseau. Les Officiers les plus hauts gradés étaient déjà sur place. Peut-être avaient-ils déjà commencé la réunion… Après tout, ils n’étaient pas au courant de l’ordre du jour complet, mais ils savaient très bien les problèmes que l’Empire pouvait rencontrer en ce moment. Ces Officiers n’étaient pas stupides, c’est d’ailleurs pourquoi ils faisaient partis de l’élite de l’armée. Après quelques minutes de marche, le Seigneur Vader activa l’interrupteur qui ouvrit la porte qui donnait sur la salle de réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malleus Blackshine
Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur

Inquisiteur ▌ Serviteur du côté Obscur
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 01/03/2012

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: inquisiteur

MessageSujet: Re: Il faut parler (ouvert à tous les impériaux)   Jeu 29 Mar - 19:45



Azemon Mendrek quittait rarement le Temple impérial sauf pour une mission de haute importence. Généralement, il fallait se déplacer pour le voir et l'entendre. L'idée de cette réunion abord de l'Executor lui plaisait beaucoup. Il avait fortement entendu parlé de ces immenses vaisseaux de combats aussi puissant qu'une flotte de vaisseaux. Sans être un grand fanatique de la construction spaciale, Mendrek était curieux de voir un tel vaisseau de ses propres yeux. Il était aussi curieux de voir si ce que l'on racontait au sujet de sa puissance de feu et de son aura de menace était réel. De plus, il avait finalement une occasion pour quitter son repert traditionnel et se dégourdir l'esprit avec d'autres membres de l'Empire. Il savait qu'il allait y avoir Vader pour représenter l'Empereur qui passait des vacances bien mérité sur Naboo après d'interminables sessions au sénat galactique. Il devait aussi y avoir le chef des SSI, un homme, ou plutôt une chose, qu'il amait beaucoup pour son sens de l'humour rigide et sa manie de trahir tous ceux qu'il rencontrait ou presque. il y allait très certainement y avoir un représentant de l'armée impériale. Probablement un colonel ou un commandant lourdement décoré comme l'armée aimait les présenter et avec un peu de chance la présence d'une Main de l'Empereur. En clair, il y avait une belle brochette de membre importent de l'appareil impériale. Si Mendrek était un rebelle, il tenterait de tous les tuer. Soudain, la porte de la salle de réunion s'ouvrit et Vader pénétra dans la pièce accompagné comme toujours par un aura de menace omniprésent et le lourd sons de ses bottes sur le métal.

«Seigneur Vader, il est bon de vous voir en aussi bonne santé. Votre armure a été bien entretenu depuis notre dernière rencontre. C'était il y a deux ans je crois. Juste après vous avoir retrouvé après la bataille de Yanvin. Dire que l'inquisitrice qui avait sentit votre présence croyait que vous étiez un Jedi noir en fuite. Quelle erreure génante. Je vous assure qu'elle a beaucoup appris depuis. Erreusement, son larynx a pu être reconstruit ce qui fait que j'ai toujours le plaisir d'entendre cette jolie voix. Enfin trêve de familiarité. J'imagine que vous souhaiter commencer la réunion dans les plus bref délais. Si vous le permettez je vais commencer, j'ai peu de choses à dire.»

Mendrek se leva de sa chaise, s'inclina une nouvelle fois devant Vader avant de commencer à arpenter la pièce. Il en profitait pour réviser ses notes en attendant que les derniers retardataires prennent place. Même si la réunion était d'une grande importence et présidé par Vader en personne, il semble qu'il est toujours une personne pour ne pas être présente dès l'heure prévue. Enfin, la chose est très de peu d'importence. Voyant que le silence gagnait rapidement la salle, Mendrek commença.

«Bonjours à tous. Pour ceux ayant le malheure de ne pas me connaitre de visage, je suis Azemon Mendrek Grand inquisiteur impérial et maître de l'inquisitorius. Je suis en charge de petits détails liés à cette vieille religion un peu obsolète qu'est celle des Jedi et d'autres personnes similaires. Ne m'en voulez pas si je parle constamment de cette chose qu'est la Force, j'admet avoir le défaut d'en être une sorte de dévôt tous comme le seigneur Vader. Passons au vif du sujet. Comme vous n'êtes pas sans le savoir, l'Ordre Jedi représente l'un des ennemis les plus détesté de l'Empereur. La destruction de ce dernier dans les derniers jours de la Guerre des Clones a été un succès presque total. Des presque 3000 membres de l'Odre Jedi, nous avons estimé le nombre de survivant à un peu moins de 200 pour la plupart des membres ayant atteint le rang de chevalier. Depuis, nous avont grandement réduit ce nombre. Selon les rapports de mes inquisiteurs et ceux du seigneur Vader et de l'Empereur lui-même, nous avons tué au cours des 16 dernières années 128 Jedi parmi eux nous pouvons compter Obi-Wan Kenobi grâce au seigneur Vader.»

«Par contre, nous faisons face à un nouveau problème. Certains de mes inquisiteurs rapportent avoir rencontrer des Jedi dans la jeune vingtaine et ayant les capacités d'un Padawan ou d'un chevalier sans grande expérience. Il semblerait donc, que les survivants ces 200 survivants ont travaillé durement pour former des apprentis. Il est possible d'envisager la création d'un nouvel Ordre Jedi dans l'avenir si nous ne parvenons pas à éliminer les Jedi derrières cette manoeuvre. De plus, ces jeunes Jedi possèdent invariablement un grand talent. Avec le temps, ils pourraient devenir très dangereux. Sur un plan plus positif, ils sont plus facile à convertir que leurs aînés. Il semblerait aussi que les Jedi survivants aient commencé à se regrouper en petit groupe pour plus de sécurité. Un inquisiteur ou une Main peut tuer un Jedi seul, mais un groupe c'est plus difficile. Tous nos agents ne bénéficient malheureusement pas de votre puissance seigneur Vader. Ils commencent aussi à avoir un appuis actif de la part des rebelles qui les cachent et les protège en échange de leur talent. Sur un plan positif, il ne le resterait plus que deux ou trois maître et ce compte tient pour acquis que Yoda est toujours vivant.»

«Un autre problème assez inquiétant est un nombre appréciable de Jedi noir ayant décidé de ne pas travailler pour l'Empire et qui servent activement les seigneurs du crime Hutt. La quarantaine imposée sur Dathomir n'est pas totalement efficace. Je pense qu'il faudrait la renforcer. Un certain nombre d'artéfact Sith et Jedi sont toujours disponible via contrebande. Il faut s'assurer que ces objets retombent rapidement entre nos mains. J'ai d'ailleurs identifier dernièrement une source véhiculant ce genre d'objets. Par contre pour parvenir à combattre les rebelles et leurs alliés Jedi il nous manque une chose: plus de ressources. Je dispose d'une trentaine d'inquisiteurs qui eux même n'ont qu'une poigné d'acolytes chacun à leur service. Il me faudrait deux fois plus d'agents pour parvenir à combattre ces nouvelles menaces sans laisser le temps à d'autres de se créer lorsque notre regard est dirigé ailleurs. Voilà, je pense que cela résume bien la situation de l'inquisitorius. Je vous laisse la parole.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Il faut parler (ouvert à tous les impériaux)   Ven 30 Mar - 16:48

MJ 1 incarne:



Zan Kessler, Commandant Central des SSI


Les réunions. Y avait-il plus ennuyant pour un homme dans sa position? Il n’avait que faire de ces officiers et politiciens qui composaient l’Empire… Car il connaissait déjà leurs secrets. Nul besoin de les avoir physiquement en face à face pour pouvoir savoir ce qu’ils faisaient, ce qu’ils complotaient. Il aurait fait un bien piètre chef des SSI autrement. Qui plus était, cette réunion d’urgence l’empêchait de se concentrer sur quelque chose de considérablement plus challengeant : poursuivre son bras de fer avec le chef des Specs Ops. Il travaillait sur une affaire en ce moment qui s’il manœuvrait intelligemment, porterait un sévère coup à son adversaire… Les Spec Ops étaient considérablement plus dangereux que les Renseignements de l’Alliance… Mais bon, ne pas se présenter à une convocation par le seigneur Vader en personne revenait à prendre une retraite prématurée donc…

Marchant légèrement en retrait, son bras droit, Natalya Senesca, portait avec elle une partie des documents qu’il comptait présenter dans cette rencontre d’urgence. Il savait déjà qui y serait et donc il avait fait en sorte d’y arriver en avance. Celui qui a le temps de préparer le terrain part avec un avantage significatif dans la confrontation à venir. Car confrontation il y aurait. Peut-être pas verbale mais il se doutait bien que certains personnages essaieraient de dissimuler des informations… Ce qui était un classique dans ce nid de vipère qu’est l’Empire. Enfin bon, il était probablement parmi les plus grandes vipères du système, il pouvait difficilement faire une critique honnête, n’est-ce pas? Mais bon, les autres finirent par arriver, la réunion commença et il décida de prendre la parole juste après Azemon Mendrek. Après tout, il était porteur d’une nouvelle de la plus haute importance… Et donc il fallait la livrer rapidement.


« Salutations. À la demande du seigneur Vader, il a été décidé que les SSI livreraient aujourd’hui certaines informations aux différents participants à cette réunion extraordinaire. Les documents que vous allez vois sont confidentiels. Certaines sections ne vous sont pas accessibles faute des autorisations adéquates. Toute divulgation sera punie de façon aussi drastique que sévère par nos services. Sans plus de tergiversations, le rapport des SSI.

Après la trahison de Moff Kalast, dont le cas avait été amené à plus d’une reprise sur la table par les SSI avant cet épineux problème, nous avons dévoué une quantité importante de ressources à la surveillance des bothans car nous avons estimé qu’il y avait un risque non négligeable de récidive de leur part, dans la transmission et le traitement d’informations classifiées. Nous avons fait récemment une intéressante découverte.

Nous avons utilisé de fausses données qui ont été volontairement mise en évidence pour attirer l’attention d’agents ennemis. À la base, nous nous attendions à un succès somme toute modeste… Mais ce que nous avons découvert est encore plus intéressant. Non seulement nous avons la preuve irréfutable que les bothans soutiennent activement l’Alliance rebelle mais nous savons qu’ils sont profondément impliqués avec les Specs Ops des rebelles. »


Exposant à la petite assemblée une certaine quantité de documents (dont des pans entiers étaient absents, les SSI usant de leur carte préférée, le « secret défense ») on pouvait se rendre compte que le problème était de taille. Oh bien sûr, Zan Kessler était loin d’être un imbécile. S’il y avait à placer un blâme sur qui que ce soit, le couperet ne tomberait pas sur sa nuque. Avec ce qu’il présentait et la marchandise qu’il livrait, on ne pourrait pointer du doigt les SSI pour négligence ou autres facéties du genre. Il fallait tout naturellement se protéger, d’abord et avant tout. Si vous donniez une raison à Darth Vader ou à l’Empereur de vous arracher la tête… Ils ne se gênaient pas pour le faire. Poursuivant sur son petit briefing, les informations qu’il avait sélectionnées lui permettraient de savoir s’il y avait eu un traitre à la réunion. Les fuites se traquent si facilement quand on sait comment chercher…

« Bien que la mission sur Bothawui, conduite de main de maitre par son impériale majesté, ait été une victoire impériale d’un point de vue militaire, nous craignons cependant que cela n’ait fait que motiver les Bothans à la trahison. En tant que chef des SSI, je recommande que des mesures drastiques soient prises pour régler le problème. Nous n’avons pas besoin d’un autre front dans notre guerre pour le contrôle de l’information.

Nous avons en notre possession des documents qui font état d’une rencontre prochaine entre les chefs du réseau d’espionnage bothan et des membres hauts placés des Specs Ops : si les SSI n’ont pas les ressources militaires pour agir, d’autres les ont. Porter un coup de cette importance aux services de renseignements ennemis nous donnera un avantage capital. Comme le haut inquisiteur Mendrek, ce sont les moyens qui nous font défaut, pas la volonté. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Vader
Commandant Suprême ▌Seigneur Sith

Commandant Suprême ▌Seigneur Sith
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 27/02/2012

Feuille de personnage
Crédits: Ressource Impériale
Rang/Grade: Commandant de la Flotte et Armée Impériale

MessageSujet: Re: Il faut parler (ouvert à tous les impériaux)   Sam 31 Mar - 12:58

Les invités arrivaient un à un autour de la grande table de réunion de l’Exécutor. Le Seigneur Vader était en bout de table, ce qui représentait, symboliquement, qu’il était le meneur de cette discussion qui était centrée sur le conflit qui avait éclaté contre l’Alliance Rebelle et les autres instances alliées à cette faction. L’Empire ne pouvait tolérer un tel acte de rébellion au sein de son moule, car elle prônait la paix et l’ordre, avant tout. Cependant, elle n’offrait aucune de ses convictions à l’instant présent. Bien qu’elle règne d’une poigne de fer, elle devait aussi se montrer promotrice de la paix et non de la violence. Chose difficile en ces temps compliqués.

Le Seigneur Vader vit donc les personnes invitées pour cette réunion arrivés un à un. Le premier à s’adresser au Seigneur Sith fut Mendrek. Il relata la bonne santé du Sith et leur dernière rencontre, juste après la bataille de Yavin, il y avait cela, deux ans. Il termina donc en disant qu’il voulait bien commencer les festivités. Vader s’exprima, à son habitude d’une voix froide dans un son mécanique.


- Trêve de civilités, commençons la réunion.

Le chef de l’Inquisitorius présenta donc son problème. Pour une fois, ce problème n’était pas d’ordre militaire, mais concernait les Jedi. Il était rare que le Seigneur Vader entende ce genre de chose dans une réunion, car il était plus souvent entouré de militaires. Mais aujourd’hui, il avait également convié le Grand Inquisiteur. Bien que la Grande Purge avait éliminé la plupart des survivants de l’ordre 66, certains d’entre eux avaient réussi à survivre. Certains avaient même réussi à se trouver un apprenti afin d’essayer de faire revivre l’ordre Jedi. Cependant, Vader avait éliminé Obi-Wan Kenobi, l’un des deux derniers membres de l’ancien conseil des Jedi avec le maitre Yoda toujours porté disparu. Certains Jedi Noirs n’étaient pas non plus au service de l’Empire mais des Hutt. Pour l’Inquisitorius, il fallait plus de moyens.

Ce fut au tour de Kessler de prendre la parole, le commandant des SSI. Son discours était centré sur Bothawui et ses autochtones. Des informations étaient arrivées chez les SSI comme quoi les Bothans étaient de mèches avec les rebelles. Il fallait savoir que l’Empire n’avait pas imposé une autorité militaire sur cette planète, mais plutôt une autorité naturelle. Le gouvernement de Bothawui était constitué d’Impériaux, mais d’habitants vivants sur cette planète. Ce laisser-aller venait peut-être de là. Les Bothans, se croyant en sécurité, en profitaient pour vendre des informations aux rebelles. Encore une fois, le commandant des SSI voulait des moyens pour stopper ceci. Une fois qu’il eut terminé, Vader se leva calmement, posant ses deux mains sur la table, s’adressant aux membres de la réunion.

- Nous ne pouvons accepter qu’un nouvel Ordre Jedi voie le jour. L’ancien Ordre fut corrompu et je doute que le prochain prenne un autre chemin. Même si Obi-Wan Kenobi fut tué par ma main, ce dernier persiste grâce à la Force. Nous devons à tout prix empêcher le jeune Skywalker de terminer sa formation, car tous les espoirs d’un futur ordre reposent sur ses épaules, Obi-Wan le savait. Concernant les Jedi Noirs qui travaillaient pour les Hutt, nous ne devons interférer avec eux. Nous avons un pacte avec les Seigneur du crime, car nous ne voulons pas d’une autre guerre sur les bras. Nous devons lancer une campagne de recrutement et c’est l’Inquisitorius qui devra le mener.

Darth Vader regarda une nouvelle fois l’assemblée, il s’était exprimé concernant ce qu’avait dit le Grand Inquisiteur, maintenant, il allait s’exprimer par rapport aux dires du chef des SSI.

- Peut-être que les Bothans ont besoin d’une remise sur la bonne route, et ce, par la force s’il le faut. Nous ne tolérons aucune alliance avec les Rebelles de la part des communautés Impériales et même des autres. Tout acte de ce genre est considéré comme une autre trahison. L’Empereur m’a communiqué un nouvel arrivage d’unités provenant de Kamino. Certaines instances vont être renforcées comme le SSI par certains agents d'élite. Vous recevrez donc l’aide nécessaire à vos besoins.


Darth Vader fit une légère pause avant de reprendre la discussion, il arrivait à ce qu’il voulait aborder.

- Ce que nous proposons là ne fait que freiner l’avance de la rébellion. Nous devons frapper un grand coup et c’est pourquoi l’Empire va bientôt lancer une grande campagne afin de retrouver la majorité des forces rebelles afin de les mettre en déroute. Ils se terrent dans un coin de la Galaxie et l’Empereur lui-même ne supporte pas cette idée. Avec le nouvel arrivage de troupe, nous devons affaiblir l’Alliance Rebelle afin de porter un coup final à leur base cachée que nous finirons bien par découvrir un jour. Aucun échec ne sera toléré de votre part.

L’Alliance se cachait, comme elle l’avait fait sur Yavin IV. Mais derrière cela, Vader cachait surtout sa grande envie, retrouver l’apprenti qu’Obi-Wan formait. Il représentait l’espoir d’un nouvel Ordre Jedi et Vader ne voulait pas qu’il termine sa formation auprès de Yoda car ce dernier était encore en vie même s’il était porté disparu. Vader s’installa à nouveau, attendant que quelqu’un réagisse. Maintenant, il fallait discuter de comment l’Empire allait faire pour affaiblir les rebelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mara Jade
Main de l'Empereur ▌ Assassin Personnel

Main de l'Empereur ▌ Assassin Personnel
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 29/02/2012
Age : 22

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Main de l'Empereur

MessageSujet: Re: Il faut parler (ouvert à tous les impériaux)   Ven 27 Avr - 14:50

Être une Main de l’Empereur n’était pas une vie facile. Il y avait certains avantages, il fallait l’accorder mais parfois, Mara avait l’impression d’oublier qui elle était vraiment, sa propre identité. Il fallait dire qu’elle en avait tellement ! Elle en avait une différente presque dans chaque secteur de la Galaxie et parfois, on pouvait s’y perdre ! Même elle d’ailleurs. Mais la jeune rouquine n’avait pas le choix. Pour infiltrer des organisations, infiltrer l’Alliance Rebelle ou encore asassiner des Jedi, il fallait se faire passer pour quelqu’un d’autre. Il ne fallait pas se pointer comme une fleur en prônant Impériale…

D’ailleurs, mêmes les Impériaux ne savaient pas qui était Mara Jade. Seul l’Empereur et quelques autres personnes comme Darth Vader connaissaient l’existence de ce groupe qui était fortement lié à l’Empereur Palpatine. Il confiait de nombreuses missions, parfois périlleuses ou subtiles aux Mains plutôt qu’à ses autres hommes car il jugeait plus intéressant de mettre les Mains en avant. Parfois, Mara devait s’occuper d’assassinat à la place du Seigneur Vader car ce dernier n’était pas capable de s’infiltrer discrètement dans une base. C’était normal après tout, vu sa respiration mécanique.

Aujourd’hui, c’était une mission un peu différente que Mara devait réaliser. L’Empereur lui avait demandé de suivre une réunion à l’Exécutor qui réunissait tout le gratin de l’Empire Galactique. Son objectif était bien évidemment de faire valoir les envies de l’Empereur et de soutenir le Seigneur Vader dans ses débats puisqu’il était la Voix de l’Empereur aujourd’hui. Pour se faire, Mara Jade devait endosser une nouvelle identité, un peu spéciale. Elle devait se faire passer pour une bureaucrate à la solde de l’Empire… Une bureaucrate qui gérait une partie des affaires de Fondor et de Kamino à Coruscant. Donc Mara était au courant de la création de troupe et de flotte pour la solde de l’Empire.

Elle fut donc emmenée à l’Exécutor par une escorte dans une navette Impériale. Il y en avait beaucoup d’ailleurs, il devait déjà y avoir du monde. La jeune femme se dirigea vers la salle de réunion et observa les personnes présentes. Une fois que le Seigneur Vader s’était mit en place, la réunion commença. Les débats tournèrent surtout sur la traque des Jedi et l’effort de guerre ainsi que les ressources mises à disposition. En effet, c’était des sujets qu’il fallait aborder. Le dernier à prendre la parole fut le Seigneur Vader qui semblait vouer une grande haine à la Rébellion et qu’il voulait absolument mettre un terme à cela. Il parlait également d’un certain Luke Skywalker qui était l’espoir d’un Nouvel Ordre Jedi.

Le Seigneur Sith annonça qu’il fallait frapper un grand coup et c’était pourquoi de nouvelles troupes étaient en court d’arrivage. C’était à Mara cette fois de prendre la parole car c’était son domaine… Enfin, le domaine de sa fausse identité puisqu’elle était une bureaucrate. Elle se leva après être certaine que Vader ait terminé de parler.


- Bonjour à tous. Je me présente, Shimel Helayen, sous-directrice des affaires internes des chantiers navals Fondor, du centre de clonage de Kamino ainsi que des centres de recrutements Impériaux. Comme vient de le préciser le Seigneur Vader, l’Empire vient d’investir une grande somme d’argent afin de renforcer les effectifs de la Marine et de l’Armée Impériale.

La jeune femme marqua une légère pause en regardant ses interlocuteurs autour de la table.

- Ces renforts serviront principalement à mettre un terme à la Guerre Civile provoquée par l’Alliance Rebelle ainsi que de mettre un terme à tout autre forme de violation de l’Ordre Impérial. Nous ne désirons plus, à l’ordre d’aujourd’hui être pénalisé par les moyens disponibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe de Capétie
Moff ▌ Gouverneur du secteur d'Arkanis (Kamino)

Moff ▌ Gouverneur du secteur d'Arkanis (Kamino)
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 17/01/2010

Feuille de personnage
Crédits: 7.000 Cr
Rang/Grade: Moff

MessageSujet: Re: Il faut parler (ouvert à tous les impériaux)   Ven 11 Mai - 0:10

Christophe avait été convié à cette petite sauterie organisé par le seigneur Vador sur son vaisseau amiral, l'Executor, un Super Destroyer Stellaire. Un vaisseau si puissance, un vaisseau qui donnait envie au Moff. Il savait que beaucoup de personnes importante dans l'Empire allait être présente, lui même ne devait ça présence sur ce vaisseau qu'au fait qu'il était Moff de Kamino, ce qui lui était bien utile, et lui permettait d'être au courant de pas mal de choses se passant dans l'Empire. Bien qu'une grande partie des confidences Impériale ne parvenaient pas à ses oreilles, il était l'un des Hommes les mieux informé de l'Empire, ce qui n'était pas pour lui déplaire.

Enfin, le Moff s'installa dans un fauteuil qui lui était destiné, puis, attendit que la réunion ne commence réellement. Ce fut un certain Malleus Blackshine, membre de l'Inquisition Impérial et plus exactement chef de l'inquisitorious, qui ouvrit le Bal, en commençant par expliquer qui il était. Ils eurent alors droit à un exposé sur l'homme, expliquant qu'il était manipulateur de la force. Puis, il dériva sur les Jedi, expliquant qu'une grande partie de l'ancien ordre avait été éradiqué, mais qu'une partie c'était échappée, que certains servaient désormais les rebelles et que pour finir, des Jedi Noir disséminé à travers la Galaxie servaient eux les Hutts. Il termina par dire qu'il y avait un manque de moyen, ce qui était vrai tout en étant faux, si Malleus avait vécus à l'époque de la république, les moyens développé à cette époque était une poussière considéré à celle déployé sous l'Empire.

Enfin, il était vraie que l'Empire dominait par sa puissance, et elle devait être chaque jours surpassé, pour s'assurer la domination, d'autant plus que la rébellion était une épine dans le pied de l'Empire, une épine bien dure à retirer. Bien pire que la rage, ou que le typhus, cette maladie semblait toucher le fruit, et assez durement, il faudrait bientôt anéantir ses rebelles avant qu'il n'infecte totalement le système Impérial. C'était une plaie, qu'il faudrait vite désinfecter si l'on ne voulait pas qu'elle n'empêche la chair de se recoller sans s'infecter, pour finir par faire mourir le blessé ou lui faire amputer un membre.

Après quelques instant de silence, Zan Kessler, Commandant Central des SSI, prit la parole et commença à présenter à l'assemblée quelques documents secret, Christophe vit tout de suite que ce qu'on leur montrait n'était que du tape à l'oeil, il se douté que des secrets bien plus important ce cachait dans tout ses dossiers, et que les feuilles les moins intéressante leur était montrées. Mais cela n'avait pas d'importances, ce qui importait, c'était le but indirect de cette réunion, et de ces documents "secret". Il parla également des Bothan, de ces traîtres qui avait pactisé avec les rebelles, espionnant l'Empire pour le compte de ces chiens. Le commandant central des SSI rappela cependant que la mission sur la planète de ces êtres abject, mené par l'Empereur en Personne, avait été une réussite militaire, mais que cela avait peut être motivé les Bothanes à aider les rebelles. Christophe était d'accord, et peut être l'Empereur avait il était un peu trop clément avec les Bothans. Mais les Impériaux pourraient tirer un avantage en se servant de ses aliènes pour faire tomber la rébellions, les menant dans un pièges, ou en les trouvant grâce aux Bothanes.

Ce fut Vador qui sortir Christophe de ses pensées, de sa voix mécanique, entrecoupé par la respiration glacial et inhumaine. Celui-ci rappela que l'Empire ne devait pas intervenir contre les Hutts de part leurs accords passés, et qui évité que l'Empire ne soit prit entre deux front. Puis, il dit qu'il faudrait lancer une campagne de recrutement, et qu'il fallait aussi empêcher Skywalker de terminer sa formation, tuant ainsi dans l'oeuf le nouvel Ordre Jedi. Puis, il parla des manques d'effectifs qui seraient bientôt comblés, par des troupes venant de Kamino, une importante somme d'argent avait en effet été dépensé pour accroître sensiblement la puissance Impériale. Le Seigneur Noir parla également des Bothanes, évoquant la force qu'il faudrait employer si ils venaient à s'opposer de nouveau à l'Empire, qu'aucune trahisons ne serrait pardonnée. Christophe sourit, regardant Shimel Helayen qui prit la parole pour se présenter et pour confirmer les dires de Vador, puis, elle se tut.

Christophe attendit quelques instant avant de se décider à prendre la parole, après tout, il n'était pas là pour simplement écouter, et peut être ses remarque ferait il de l'effet dans l'assemblée, dont la plupart des membres était influent, ce qui permettrait à Christophe de grignoter sa place dans la hiérarchie.


Je pense que nous pourrions tirer profit de la trahison des Bothanes, ceux ci on la confiance de ces chiens de rebelles, nous pourrions nous servir de cela. Nous pourrions, par exemple, injecter en eux des traceurs qui ne s'activeraient que lorsqu'ils ne sont pas sur Bothawui et qu'il se sont mis à rester dans un cadran précis de l'univers, les rebelles ne détecteraient les traceurs que trop tard. Nous pourrions également leurs donner de fausses informations, afin d'attirer les rebelles dans des pièges astucieux.


Christophe garda ensuite le silence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut parler (ouvert à tous les impériaux)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut parler (ouvert à tous les impériaux)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour parler de soi, il faut parler de tout le reste. ♦ Jack&Aby
» “Il ne suffit pas de parler, il faut parler juste.”
» Projet Garde Impériaux
» Cours de Philosophie (Ouvert à toutes et à tous !)
» ouvert à tous !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Guerre Civile :: Le RPG :: L'Espace :: Espace Galactique :: Executor-
Sauter vers: