Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
3566 jours de vie - 43 membres - Dernier membre : fyllee (Bienvenue parmi nous !) - 11560 messages
Liste des personnages de la saga modifiée, merci de lire ==> ICI <==

Partagez | 
 

 Affaire classée (PV Elysiana Faerys)

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Jeu 29 Mar - 5:25

MJ 1 incarne:



Miranda Neladren, Inspectrice du CorSec


Elle était plus que contente de voir que Corellia s’était débarrassée de la présence impériale. On allait pouvoir enfin en retourner aux vraies affaires, à la vraie justice et aux choses sérieuses plutôt que ce système tellement pourri et plein de non-sens que c’était un miracle qu’il tienne encore debout. Oui, Miranda Neladren portait tout sauf l’Empire dans son cœur. Ils avaient utilisé le CORSEC pour servir une cause vile, avaient déshonoré des décennies de tradition pour y implanter leur idéologie de force et ensuite ils avaient fait de cette auguste institution une bande de pantins à la solde de leur propre administration, notamment les SSI. Miranda détestait les SSI… Mais ça c’était une autre histoire entièrement. Bien qu’elle détesta l’Empire et tout ce qu’il représentait, ce n’était qu’un prémices à ce qui était atterri sur son bureau ce matin-là. Cela aurait pu être une journée comme les autres mais…

Parmi tous les dossiers ouverts par l’officier impérial de liaison (un traitre qui avait fui Corellia après sa libération), il fallait faire le ménage pour trouver les enquêtes ayant encore lieu d’être… Et comme Miranda était du genre à adorer se plonger par-dessus la tête dans les affaires que les autres jugeaient impossibles à résoudre ou insignifiante (en lisant entre les lignes, cela voulait souvent dire que personne ne voulait s’en mêler), elle avait hérité de toute cette paperasse. Dans cette paperasse… Un début de rapport pour l’inquisitorius impérial. Intéressant ça… Bla bla bla, renseignements en provenance d’un contact, flagorneries d’usage et… un nom. Normalement elle n’y aurait pas porté attention plus que cela mais ce nom avait un lien direct avec une affaire vieille de plusieurs années. Il y avait plus à cela : la personne portant cet alias était morte au cours des évènements entourant la bataille de Yavin IV.

Le corps n’avait jamais été retrouvé et elle avait tenté de trouver des réponses pendant ses congés mais sans grand succès. Pourtant… Le nom était là noir sur blanc. Elysiana Faerys, de son vrai nom Isis Kalan'Hot. Elle avait été un élément clé entourant une histoire de trafic d’armes impliquant des cadets de l’académie de Corellia… Pour la paperasse officielle, elle n’avait bien sûr pas pu donner le vrai nom de la jeune femme et de ceux qui avaient participé à l’enquête à l’époque… Elle était dans les dernières si ce n’était la dernière. La guerre civile avait pris la vie de nombreuses personnes et les forces de l’ordre étaient en général parmi les plus à risque. Délaissant les autres dossiers, elle se pencha sur ce dernier avec attention. C’était clair que c’était un brouillon, il n’avait même pas été consigné par datapad, juste sur une feuille de durasheet. Tout ce que vous écriviez là-dessus disparait dans un laps de temps relativement court.

Elle avait été chanceuse de mettre la main dessus… Et en empochant le document, elle se hâta de prendre son speeder de fonction pour faire un tour à la dernière adresse consignée par l’agent de liaison. Elle avait quoi? Une chance sur un million de trouver ce possible fantôme du passé? Elle était quand même venue accompagnée : elle avait avec elle deux 501-Z police droid dont les armes non létales avaient été remplacées par des armes létales. Nouvelles procédures du CORSEC au vu des récents troubles… Une décision controversée mais bon. Son choix n’était pas dû au hasard : s’il s’agissait vraiment de la personne qu’elle cherchait… Elle allait devoir effacer la mémoire des deux droïdes, chose qu’on peut difficilement faire avec un être humain. DL-44 heavy blaster pistol en main (quoi, il fallait bien se protéger!), elle cogna à la porte de la chambre en question, chambre d’un hôtel tout à fait anonyme de Coronet City.


« Elysiana Faerys? CorSec! Je suis l’inspectrice Miranda Neladren. Ouvrez sans faire d’histoire s’il vous plait, je désire simplement vous parler. Tout refus d’obtempérer sera considéré comme une offense et je serai alors forcée de prendre des mesures. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysiana Faerys
Neutre ▌ Electron Libre

Neutre ▌ Electron Libre
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Ex-Commodore de la Chasse Rebelle

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Mar 10 Avr - 20:18

    Voila plusieurs semaines qu’Ely avait quitté son trou perdu qu’était la quatrième lune de Yavin. En effet, une personne était venue la « récupérer » avant de rester quelques temps avec elle. Pour le moment, Ely se reposait au sein même de Corellia. Aussi loin que remonte ses souvenirs, c’est ici qu’elle est devenue pilote après des années de formation au sein de l’académie se trouvant ici. Mais aussi plein de souvenirs qu’elle doit taire et oubliée en raison de sa nouvelle identité. Pour ceux qui l’oublie, elle est un ancien pilote de renommé au sein de l’Alliance mais elle a du survivre sur le dernier champ de bataille qu’elle a connu jusqu’à maintenant. Préférant vivre comme un simple citoyen de Corellia, son contact lui avait procuré une bonne couverture. Enfin, ce n’est pas vraiment une couverture mais plutôt une nouvelle vie jusqu’à ce qui se passe autre chose. Au sein de Coronet-City, elle était chargée de travailler sur les constructions de la planète mais aussi de la ville. Bien entendu, elle n’est pas la seule à travailler là-dessus. Ils sont comme trois cent voir plus sur les projets globaux. Comme tous citoyens, elle allait travailler, elle faisait ses courses et elle allait voter lorsque cela était nécessaire. Jusque là, rien d’alarmant…

    Nous étions en fin d’après-midi et la jeune femme officiellement célibataire vivant dans la périphérie de la vie où elle était au calme dans un quartier sans histoire. Gagnant suffisamment bien sa vie, elle avait toujours de quoi acheter ses repas mais aussi payer sa chambre et tout ce qui va avec. Elle disposait même d’un speeder pour pouvoir aller travailler où faire ses courses lorsque cela était nécessaire. Se trouvant à l’adresse que Miranda avait en main, Ely rangeait ses courses lorsqu’elle entendit frapper. Posant les sacs, elle arque les sourcils en entendant l’inspectrice donnée son nom. Une inspectrice ? La CorSec ? Hola, cela ne présente rien de bon… De l’autre côté de la porte, ils n’entendent rien hormis des bruits de pas. En effet, Ely s’avançait vers la porte de la chambre pour ouvrir la porte. Si elle se souvient d’elle ? Bien entendu. Comment ne pas oublier celle qui l’a bien sorti de la merde dans laquelle on l’avait mis alors qu’elle était en formation pour devenir une pilote. D’ailleurs, elle avait pris du galon en tout cas. Comme tous bons civils, elle déverrouille la porte et elle passe sa main devant le système d’ouverture de la porte permettant ainsi aux agents du CorSec d’entrer. Puis elle file à la cuisine afin de ranger ses courses tout en écoutant ce que les agents avaient à lui dire. Elle n’est nullement alarmée par les deux droides et l’inspectrice.

    Pourtant, son sixième sens la maintient en alerte en raison du fait qu’ils sont armés. Mais que peut-elle craindre des armes depuis qu’elle dispose de nouvelles connaissances qui n’ont plus rien à voir avec ce qu’elle était avant ? Alors que l’inspectrice entre, elle put entendre des bruits en provenance de la cuisine. En effet, la personne qu’elle cherchait se trouvait là-bas pour terminer ce qu’elle faisait. D’après les observations, on pouvait une chambre sans prétention et suffisamment grande pour une seule personne. Tout est rangé et propre hormis peut-être les chaussures qui trainent un peu partout seulement elle n’a pas encore eu le temps de les ranger vu que cela fait peur de temps qu’elle est revenu de sa journée. Sur le coté, on pouvait entendre la radio locale de Coronet-city qui étaient allumés mais à son réduit afin que cela ne serve que de musique de fond à l’habitante des lieux. Après avoir fini de ranger ses courses, elle range tout et elle passe dans la salle principale où se trouvait l’inspectrice et les droides. Restant sur le parvis, elle les observe avant de demander simplement.


    « - Bonjour Inspecteur ! Je ne m’attendais pas à recevoir une visite de la part de la CorSec. Que puis-je faire pour vous, Madame ? »

    Retournant sur ses pas, elle va attraper de quoi se faire un sandwich avant de se le préparer. Oui, elle a faim et alors ? C’est normal après tout. Premièrement, elle est humaine et deuxièmement, elle rentre d’une longue journée de travail. Les yeux de l’habitante avaient un ton jaune mais discrètement. C’est quelque chose qu’elle ne pourra jamais se débarrasser et elle le sait. D’ailleurs, ses collègues l’a taquine souvent avec ça. Tout le monde ne sait pas que des yeux pareils étaient signe d’une corruption Sith. Encore moins ici… Donc elle était plus ou moins tranquille pour le moment. Après plusieurs minutes, elle se met à manger son petit repas en attendant d’en savoir plus sur la présence de l’inspectrice ici. A croire qu’elle a fait quelque chose de mal…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Mer 11 Avr - 3:00

« Ce que vous pouvez faire pour moi? Et bien donner des explications, pour commencer! Ce ne sont pas des lentilles de contact jaunes et un faux nom qui vont m’empêcher de vous reconnaitre, m’dame. J’ai bonne mémoire et l’enquête sur laquelle vous avez été impliquée n’est pas si loin en arrière. Tout le monde vous croit morte et j’ai été la première à tenter de trouver des réponses à des questions restées en suspens. »

Même si quelques années s’étaient écoulées depuis la dernière fois, la femme que Miranda avait devant elle, aux yeux près, était la même que celle qui avait été sous sa charge par le passé. Que personne ne l’ait reconnu avait de quoi étonner car Corellia était effectivement possession de l’Alliance désormais. On pouvait se douter raisonnablement que quelqu’un allait finir par la reconnaitre… Non? Il y avait toujours des limites à se cacher en pleine lumière… Il devait très certainement y avoir une bonne raison expliquant cette volonté de ne pas se dévoiler. Quoi exactement? Difficile à dire. Logiquement, ceux qui tenaient à garder leur identité secrète travaillaient pour un service de renseignement. Même au sein du CorSec, il existait au moins une branche spécialisée dans ce genre de mission. Miranda elle-même avait même prit part à certaines d’entre elle, ce n’était guère nouveau.

Ceci dit, Elysiana de son nom d’emprunt ne semblait pas avoir le profil pour ce genre de travail. Quoi de mieux pour reconnaitre un espion qu’un autre espion? Miranda avait servi au sein du CorSec suffisamment longtemps pour identifier rapidement les membres des SSI ou des Spec Ops, les deux corps les plus « présents » en opération dans la galaxie en ce moment. Cela voulait dire qu’elle se cachait pour une autre raison… Mais la défection ne semblait pas être à l’ordre du jour. On ne trahissait pas sa faction pour aller sur une planète appartenant à cette dernière d’une part civilisée, ou les forces de l’ordre étaient des plus efficaces et ou le gouvernement central était fort. De quoi cela retournait-il alors? Difficile à dire, à froid, comme ça, sans plus de renseignements, de données, d’un quelque chose de tangible… Autant poser la question gentiment et si la réponse ne lui plaisait pas, elle se ferait plus… Convaincante.


« Qu’est-ce que vous faites cachée ici m’dame? Ne devriez-vous pas être de retour parmi les forces de l’Alliance? Corellia est une planète superbe mais quelque chose me dit que vous n’êtes pas ici pour affaires officielles. Vous connaissez les peines encourues pour désertion… Et vous savez que le CorSec est tenu d’arrêter les déserteurs. Alors dites-moi, m’dame, pourquoi est-ce que je devrais vous laisser filer? »

Elle n’avait pas à craindre de problème de la part de ses gardes du corps artificiels. Elle pouvait très facilement effacer leur mémoire et garder le contenu de cette rencontre secret. Après tout, CorSec ou non, il fallait savoir jouer avec les zones grises pour être le plus efficace possible. Dans ce cas spécifique, comme il s’agissait d’un ancien contact, elle pouvait bien faire un petit effort et voir dans quelle mesure elle pouvait l’aider. On ne disparaissait pas de la circulation pour le simple plaisir de la chose… Idem pour le changement d’identité. C’était une chance quand même que celle se faisant connaitre sous le nom d’Elysiana soit revenue se cacher sur Corellia : en un autre endroit… Disons que les profiteurs ne manquaient pas dans la galaxie, pour un peu que la récompense soit alléchante. La chasse à la primes n’avait jamais été plus lucrative depuis l’avènement de l’Empire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysiana Faerys
Neutre ▌ Electron Libre

Neutre ▌ Electron Libre
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Ex-Commodore de la Chasse Rebelle

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Dim 15 Avr - 19:46

    Croquant dans son sandwich, elle mange normalement. Et oui, aussi bien que cela peut paraitre, Ely est une personne qui s’est bien intégrée parmi son métier. Et non, elle n’est pas une espionne. Cela se serait su si cela avait été le cas. S’installant, elle écoute un minimum l’inspectrice qui lui dit qu’elle lui doit des explications. Par rapport à quoi ? Des lentilles ? Un faux nom ? Mâchant sa bouchée, elle arque les sourcils signe qu’elle ne comprend pas ce qu’elle veut dire. La croit morte. Heu… Elle n’est pas sûre de suivre… Se levant de là, elle s’approche de l’inspectrice en essuyant sa bouche qui avait avalé ce qu’elle avait croqué. Ressentant les sentiments de l’inspectrice, elle ne joue pas avec elle et elle ne se rappelle de rien. Du moins, officiellement. Elle était parvenue à faire croire à celle qui est venue la récupérer qu’elle était amnésique alors qu’elle était une utilisatrice de la Force. Pourquoi n’y parviendrait-elle pas avec une inspectrice de la CorSec qui n’a aucune affinité avec a Force. Son sixième sens lui murmure de rester sur ses gardes car même si elle est une simple humaine, elle peut être surprise. Cependant, elle a connu cette personne et même si elle cache la vérité, elle ne cesse de dire qu’elle ne se rappelle de rien. Elle a juré d’oublier le passé pour aller de l’avant. Elle a donc mis un terme à son nom, renoncer à sa célébrité et tout ce qui va avec pour recevoir un autre type d’enseignement.

    « - Désolée de vous décevoir mais je ne vous absolument pas de quoi vous parler et ce ne sont pas des lentilles. Faites un scanner rétinien et vous verrez par vous-même… »

    Restant attentive à ce que dit l’inspectrice, elle a bien l’intention de nier jusqu’au bout. Et si elle était réellement amnésique ? Voilà une question que son interlocutrice devrait se poser et rapidement. Elle ne cherche pas à se cacher car elle aurait choisi une autre planète si elle le voulait. Ely est loin d’être née de la dernière pluie mais pour elle, Corellia n’a aucune importance et jusqu’à maintenant, elle ne faisait que vivre comme n’importe quel citoyen de cette planète. Après tout, elle travaille et elle vit à Coronet non ? Alors pourquoi chercher dans les détails ? C’est vrai quoi ? L’inspectrice lui parle de se cacher et de l’Alliance… Ely fronce un peu plus les sourcils en se demandant vraiment ce qu’elle cherche à faire. Son guide lui dit de ne pas se laisser emportée et de rester elle-même. Isis n’a jamais été comédienne à ce que peut s’en souvenir l’inspectrice. Puis celle-ci lui parle de peine pour désertion. Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de désertion ? Autant dire que même si ses souvenirs existent quelque part dans sa tête, elle n’y a plus accès car son « guide » les bloquent. Vu qu’elle a juré d’oublier son passé pour le présent, il s’en est assuré. Le problème c’est que si l’inspectrice de la CorSec se montre plus convaincante, cela ne va pas l’aider à s’apercevoir que ses souvenirs sont encore là. Elle ne joue pas la comédie par plaisir mais juste parce qu’elle ignore encore son passé et que tant qu’ils sont bloqués, elle ne pourra pas réaliser qu’elle était quelqu’un de grand parmi l’Alliance Rebelle.

    Mais comment savoir si l’inspectrice dit vrai ? Ely se tenait assise et elle observait l’agent de la sécurité de Corellia douteuse. Est-ce qu’elle pouvait dire la vérité ? Sur le coup, elle ne sait pas quoi répondre et reste plusieurs secondes silencieuse. Mais le souci, c’est qu’elle ne voit absolument pas de quoi elle parle. Pourquoi lui parle-t-elle de l’alliance rebelle ? Qu’a-t-elle avoir avec eux ? Néanmoins, elle est amusée par sa dernière question. Filer ? Elle a vachement l’air de filer… De plus, elle ne lui aurait pas ouvert la porte si elle devait filer… Cela n’est pas cohérent et l’inspectrice ne semble pas s’en rendre compte. La brunette avait les cheveux détachés pose ses yeux d’un jaune inhabituel sur l’inspectrice avant de prendre la parole. Ce n’est pas du tout logique en tout cas. Enfin, pour la civile qui est mange simplement après une bonne journée de travail.


    « - Cachée ? Je ne me cache pas… Croyez-vous que je vous aurais ouvert si je me cachais ? Filer ? Filer où ? Je suis une civile qui travaille à Coronet-City et qui essaye de survivre alors ne venez pas me dire que j’ai déserté. D’ailleurs, désertez quoi ? Qui ? Pourquoi me parlez-vous de l’Alliance Rebelle ? Je n’ai jamais été membre de ce groupuscule… »

    Voilà qui devrait la mettre en déroute pour un moment. Le pire, c’est que si l’inspectrice vérifie ses papiers, ils sont parfaitement en règle et elle a vraiment un travail à Coronet-City ainsi qu’un speeder qui lui permet d’aller travailler tous les jours comme tous citoyen de Corellia. Elle a beau ne pas être native de Corellia, elle se bat pour vivre. Où est le mal ? Reprenant son repas discret, elle lâche des yeux celle qui est venu l’interroger sur son passé ? A vrai dire, c’est un mystère pour elle et elle ne sait pas du tout de quoi elle parle. Que va-t-il se passer maintenant ? Elle va l’embarquer pour l’interroger ? Faire appliquer la loi pour désertion ? Comment faire avouer quelque chose à une personne qui ne s’en rappelle pas directement ? Allez savoir mais Ely ne montre aucun signe d’agressivité envers l’inspectrice qui elle ne semble pas satisfaite des réponses qu’on lui donne…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Lun 16 Avr - 18:04

Quoi? Était-elle devenue amnésique? Les événements auxquels elle faisait référence, tout du moins en partie, n’étaient même pas vieux de deux ans! Si elle était devenue amnésique, comment était-elle revenue de Yavin? En partant du principe qu’elle s’était écrasée dans la bataille… Est-ce que c’était vraiment une affaire de désertion? Quelque chose de planifié ce qui expliquerait qu’elle soit revenue et joue à l’amnésique… Si et seulement si elle jouait à l’amnésique. Miranda avait connu des agents du CorSec qui avait connu un sort similaire au cours d’une opération ou une autre. Un de ses supérieurs, lors d’une opération de protection, avait bien été rendu amnésique suite à un choc violent à la tête… Dû à l’explosion d’une charge dissimulée qui avait failli clamer la vie d’au moins le tiers des personnes présentes. C’était bien sûr du temps de l’occupation impériale… Superbe période…

Mais en partant du principe qu’elle était vraiment amnésique, quelqu’un aurait quand même dû la reconnaitre… Et si personne ne l’avait fait, il allait falloir amener la jeune femme voir un psychologue, un spécialiste, quelque chose… Elle était sûre d’une chose. Elle ne s’était pas trompée sur la personne. Vous ne servez pas au sein du CorSec sans finir par développer tout un instinct. Remarquez que cela pouvait bien être le fruit de son obstination légendaire. Il allait falloir faire le tri dans toutes les idées et les suppositions qui lui trottaient dans la tête. Autant essayer de lui rappeler certains souvenirs, quelque chose à quoi s’accrocher. Elle n’était pas psychologue mais elle pouvait toujours tenter ce qu’elle pouvait. Lui rappeler cette affaire tiens, sur laquelle elles avaient travaillée. Cela s’était passé sur Corellia, au pire elle pouvait toujours lui faire revisiter les lieux clés de l’enquête. Elle était morte et enterrée de toute façon.


« Votre argument fait du sens, je ne le nies pas mais rien ne me dis que vous ne tentez pas de vous jouer de moi. Dans un métier comme le mien, on apprend à se méfier des mensonges et des excuses faciles. Sans offense mais on ne passe pas inspectrice juste en buvant du café et en mangeant des beignes. Il faut mériter son badge. Dans une galaxie en guerre, le mensonge est partout, ne pensez-vous pas? Je ne vous apprends rien au fond.

Je pense que vous avez dû vous prendre un sacré coup à la tête il y a deux ans m’dame. Vous vous appelez en vérité Isis Kalan'Hot. Le nom que vous utilisez en ce moment est un nom de code créé sur mesure pour une affaire vieille de plus de cinq ans. Nous avons travaillé ensemble. À l’époque, l’Empire contrôlait encore Corellia. Vous étiez à l’Académie, vous vous souvenez? Vous êtes venu au QG du Corsec pour rapporter des agissements suspects. »


On ne pourrait pas dire qu’elle n’essayait pas de clarifier les choses. Les deux droïdes, eux, continuaient de monter la garde, ne portant aucun intérêt à la conversation. À moins d’oreilles indiscrètes à même le logement de la supposée amnésique, personne ne serait jamais au courant de cette conversation. Le gouvernement de Corellia n’était pas l’Empire donc écouter ses citoyens à leur insu ne faisait pas partie de ses prérogatives. Comment ramener la mémoire de la jeune femme? Y avait-il même un moyen de faire une telle chose? Il faudrait qu’elle demande à un de ses contacts qui travaillait au sein du plus grand hôpital de Corellia qui se trouvait, comme on pouvait s’en douter, au cœur de Coronet City. Un coup de fil rapide et elle était presque sûre de pouvoir obtenir un rendez-vous discret pour examiner la jeune femme. Il y avait quelque chose dans cette affaire qui n’était pas très net…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysiana Faerys
Neutre ▌ Electron Libre

Neutre ▌ Electron Libre
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Ex-Commodore de la Chasse Rebelle

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Dim 27 Mai - 15:28

    En tant que simple civile, elle n’avait pas tout le droit. De plus, elle ne fait absolument rien de mal. Sinon que ferait-elle ici ? Autant dire que ses arguments tiennent plus que la route au vu de la situation de Corellia. La planète sort d’une guerre qui a valu une victoire des défenseurs de la République face au terrible Empire fondé par l’empereur Palpatine lui-même. Elle connait ce régime de terreur et elle préfère rester neutre, entièrement neutre. Choisir un camp consiste à choisir sa bataille. Or, elle a déjà du mal à survivre en plein cœur de la capitale de Corellia. Si elle était plus « riche », peut-être qu’elle aurait pris parti mais ce n’est pas le cas. Mangeant son maigre sandwich, la brunette le termine et elle se lève pour boire un peu d’eau. Après une longue journée de travail, rien de mieux qu’un bon repas avant de se détendre. Seulement, la présence de l’inspectrice ne l’a rassure pas. Tout le monde sait que lorsque les inspecteurs passent, ce n’est jamais par hasard. Soupirante, elle passe à côté de l’inspectrice en lui répétant les mêmes choses depuis le départ.

    « - Ai-je l’air de me jouer de vous ? Sans vouloir vous offensez, j’ai un peu autre chose à faire qu’à me foutre royalement de la sécurité intérieur. J’ai un travail et j’ai une vie qui commence vraiment à être paisible. Les ravages de cette foutue guerre en ont plus d’un comme moi vivre dans la misère. Ce n’est pas mon boulot de vous juger pour ce que vous faites mais je n’aime pas vos insinuations, Inspecteur ! »

    Posant ses yeux jaunes quelques secondes sur l’inspectrice, elle passe à côté d’elle prenant la route vers son petit salon où elle vérifie son linge Celui-ci avait séché toute l’après-midi alors qu’elle était au travail. Posant la main dessus à plusieurs reprises, elle commence par prendre un premier vêtement. Elle ne regarde pas l’inspecteur et elle commence à plier son linge. Ecoutant l’inspectrice, elle semble cesser tout mouvement lorsque celle-ci énonce son véritable nom. Isis Kalan’Hot… Posant c qu’elle avait en main, elle semble avoir des flashs. Restant silencieuse quelques secondes, elle se décide à venir s’asseoir afin de reprendre son souffle.

    « - Cette femme était-elle pilote ? J’ai quelques flashs qui me reviennent par moment mais… »

    Et bien voilà. On y est. Il avait suffi d’un nom pour réveiller son esprit curieux mais elle ne semblait pas capable d’expliquer ce qui lui arrivait. Attrapant sa bouteille d’eau, elle s’en rempli un verre avant de le boire cul-sec. L’inspectrice venait de toucher le gros lot en tout cas et son instinct l’avait mené à la bonne personne seulement, elle ne plaisait pas lorsqu’elle disait qu’elle ne s’en souvenait pas. Fermant les yeux, elle tente de mettre de côté ses flashs. Comment a-t-elle su On ne lui avait jamais fait la remarque jusqu’à maintenant alors pourquoi dans l’immédiat ? Est-ce dû à la présence de l’Empire ? Des tas de questions lui arrive à l’esprit et elle se secoue la tête pour essayer de se calmer.

    Après plusieurs secondes, elle se lève et elle regarde vers la fenêtre à travers les rideaux. Maintenant que les flashs semblent se dissiper, elle soupire avant de se tourner vers l’inspectrice. Elle se demandait comment elle pouvait en savoir autant sur ce qu’elle était autrefois. Autant dire qu’elle a encore du mal y croire mais si elle était vraiment une rebelle pourquoi l’Empire ne l’a jamais embêté ? Car oui, même amnésique, la civile sait que l’ennemi de l’Empire n’est d’autre que cette fameuse Alliance Rebelle. C‘est tout de même étrange. Joignant ses mains, elle joue avec ses doigts avant de demander avec hésiter.


    « - Comment en êtes-vous arrivé là ? Je veux dire… Comment avez-vous su ? Si je suis réellement celle dont vous me parlez, pourquoi l’Empire ne m’a pas arrêté ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Lun 28 Mai - 4:46

« Oui, Isis était pilote. Et toute une bonne en plus de cela. Une héroïne de l’Alliance rebelle, d’avant la destruction de l’étoile de la mort. On l’a pensée morte dans un écrasement sur Yavin. Le corps n’a jamais été retrouvé. Sauf que tout porte à croire que vous êtes cette personne. C’est mon métier m’dame de trouver la vérité. Je travaille pour le Corsec et Isis était une amie. Normal que j’ai cherché à la retrouver pendant des années. »

Apparemment ce qu’elle avait fini par divulguer avait ramené des souvenirs à la mémoire de la jeune femme, ce qui était déjà un progrès en soi. Peut-être que le médecin ne serait pas nécessaire tout de suite. Si elle pouvait tranquillement l’aider à retrouver son identité, ses souvenirs… Soit. Elle avait du temps. De toute façon, dans son métier, elle devait bien travailler avec efficacité et si pour se faire elle devait se consacrer entièrement à ce cas… Soit, sans problème. Il y avait un moment déjà qu’elle n’avait pas eu la possibilité de s’impliquer autant sur une affaire. L’occupation impériale avait transformé le CorSec en une bande de chien de garde tout juste bon à courir après des présumés ennemis de l’Empire…Là au moins elle reprenait le vrai travail. Bon. Elle devait avoir quelques vidéos d’interviews dans ses archives… Ce serait déjà un bon départ. Ensuite Isis avait eu un dossier dans l’Alliance, non?

Elle écouta sa question au sujet de l’Empire. Non… L’Empire ne savait pas grand-chose d’elle. Rectification. Il devait en connaitre un rayon sur elle mais un détail figurant dans des archives du CorSec concernant une vieille affaire n’avait pas dû attirer l’attention de leurs services de renseignements. Autre détail, l’Empire ne devait plus chercher depuis longtemps quelqu’un qui avait été déclarée décédée et dont toutes les tentatives pour la retrouvée s’était soldée par des échecs. Les Opérations spéciales et les Services de Renseignements de l’Alliance avaient tout tenté pour retrouver Isis… Sans succès. Les SSI devaient bien être au courant de tout cela. Non, l’Empire ne la cherchait plus car aux yeux du monde, elle était morte et enterrée. Même elle ne l’avait retrouvée que par le plus grand des hasards… Les contrôles d’identité de l’Empire avaient dû être abusés par ses yeux qui semblaient avoir subi une altération. D’un autre côté…

Si elle était venue directement sur Corellia, sans faire d’escale par une planète ou un avant-poste impérial, l’Empire n’avait donc aucune raison de la chercher. La planète venant à peine de retrouver son indépendance, les bases de données dont les services douaniers et gouvernementaux disposaient étaient partiellement incomplètes et ne contenait des renseignements que pour les gens vivants. Même sous occupation, il y avait eu des manques dans les mises à jour… La guerre avait des effets catastrophiques sur l’information en général. Recenser les morts, les disparus, les blessés, mettre à jour toutes les bases de données, tout compiler… Il fallait des centaines de personnes pour tenter d’avoir quelque chose d’à peu près conforme à la réalité. Il y avait donc plus qu’une possibilité pour qu’elle soit passée entre les mailles du filet. Elle avait eu de la chance… Causée par un enfer administratif.


« M’dame, comme je l’ai dit j’ai su que vous aviez survécu grâce au début d’un fragment de rapport impérial, abandonné par l’agent de liaison CorSec/Empire. Je suis probablement la seule personne à savoir qui vous êtes réellement. Une partie de chance pure, une part de talent, une part de déduction logique. Je pense pouvoir vous aider à retrouver la mémoire m’dame. Documents d’archives, votre dossier dans l’Alliance… Des trucs du genre quoi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysiana Faerys
Neutre ▌ Electron Libre

Neutre ▌ Electron Libre
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Ex-Commodore de la Chasse Rebelle

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Mer 6 Juin - 2:39

    Ely semble assise et troublée par les révélations... Quelque chose ne tournaient pas rond dans son esprit logique. Si elle était la célèbre pilote pourquoi est-elle là ? Elle n’avait pas de réponse à ça mais le plus drôle c’est qu’elle a peur des vaisseaux. Du moins, quand il s’agit de les piloter. Mains sur les genoux, elle reste calme et elle préfère boire un bon verre d’eau plutôt que de l’alcool. Non, elle n’avait pas fait directement route sur Corellia. Elle a passé du temps en pleine nature avant d’être retrouvée par quelqu’un qui l’a sorti de là. Mais de son côté, elle devait vivre et elle se rappelle qu’il s’agit là d’une couverture ou plutôt une protection en attendant le retour de celle qui l’a aidé à se sortir de là où elle se trouvait. Ne maîtrisant pas complétement ses capacités, ce serait joué avec le feu de vouloir affronter l’inspectrice de la CorSec. Non, elle doit rester tranquille et rester une simple civile. Après tout, elle a passé plusieurs semaines en toute tranquillité et elle compte bien le préserver. Elle se sent bien ici sur Corellia alors pourquoi partirait-elle ?

    « - Mémoire ? »

    Elle semblait perdue… Elle passe ses mains sur la tête et elle ferme les yeux. Il ne fallait pas qu’elle se souvienne et le guide refuse que sa mémoire lui revienne. Il ne faut pas. Du moins, pas dans l’immédiat. Il avait encore besoin d’elle et sa voix résonnait dans sa tête comme un tambour. Tout est flou pour elle et elle respire normalement. Malgré qu’elle est la tête entre les mains, elle reste étonnamment calme et elle respire normalement. Restant dans cette position durant de longues minutes, elle ouvre enfin les yeux avant de regarder une nouvelle fois l’inspectrice. Celle-ci lui avait dit qu’elle pourrait l’aider à retrouver la mémoire mais elle ne veut pas. Elle veut rester tranquille… Elle a peut-être perdue la mémoire mais elle ne veut pas être traquée ni poursuivie. Pour elle, c’est fini tout ça et elle veut vivre en paix et en tranquillité. Se levant, elle repart à la cuisine pour finalement se laisser tenter par un verre de Whisky Corellien qu’elle boit cul-sec. Elle en a vraiment besoin car la nouvelle est assez … Elle ne trouve même pas le mot pour expliquer son ressenti… Avalant le liquide, elle garde ses yeux fermés encore quelques secondes avant de revenir auprès de l’inspectrice en disant.

    « - Retrouver la mémoire ? Pourquoi faire ? Si ce que vous me dites est vrai… Je risque d’être prise en chasse et je ne veux pas de ça. Je veux vivre en tant que citoyenne et je ne veux être sujette à une chasse à l’homme. »

    Elle a bien raison. Même s l’Empire vient de quitter Corellia, rien ne lui assure qu’elle sera toujours protégée et elle va devoir s’en aller… Nous sommes en guerre et elle n’en veut plus de cette guerre. Si elle était Isis, même la grande pilote de chasse en aurait ras la casquette. Elle a tout donné à l’Alliance et sa seule famille est morte durant cette foutue guerre. Sauf qu’elle ne se rappelle pas de grand-chose et c’est là qu’est son avantage…

    « - Je… Oh… Ma tête… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Ven 8 Juin - 18:03

« Que vous retrouviez la mémoire ou non, m’dame, il y a un risque non nul que d’Autres finissent par découvrir votre vraie identité. L’Alliance va bien finir par solidifier son réseau d’informations sur Corellia et quand ce sera fait, ils vous trouveront. Si l’Alliance solidifie ses positions, l’Empire risque de vouloir trouver des failles dans le système et faire ses recherches et risquer également de découvrir la vérité.

Le temps joue contre vous, m’dame. Vous pouvez bien aspirer à une autre vie mais le passé finira par vous rattraper. Et ça, à moins de changer entièrement d’apparence et de tricher tout document officiel vous concernant sur Corellia, c’est impossible. Seuls vos yeux ont changé de couleur depuis la dernière fois : c’est plus qu’insuffisant pour qu’on ne puisse faire de rapprochement. Désolé de vous le dire mais vous vous bercez d’illusions. »


Et c’était loin d’être faux. La minute où l’on découvrirait qui elle était, sa vie passée la rattraperait. De façon générale, quand on était quelqu’un de connu dans le milieu militaire, on ne prenait pas sa retraite si facilement… Même en se faisant passer pour morte. On finirait par la retrouver et ceux-là ne seraient probablement pas aussi sympathiques qu’elle. En fait, cette possibilité allait en augmentant si les premiers à lui mettre la main au collet étaient les impériaux. Les SSI n’étaient pas reconnus pour être des plus sympathiques, quoi qu’ils avaient plus de… Courtoisie dirons-nous que l’Inquisitorius. Il y avait des rumeurs terribles sur cette organisation… Et la plupart d’entre elles devaient avoir au moins un fond de vérité. C’était souvent le cas avec les rumeurs, elle en savait quelque chose. Le CorSec aussi faisait bien du bruit dans certains milieux. L’occupation impériale n’avait pas arrangé les choses.

Elle était tiraillée entre son devoir professionnel et la volonté d’aider une amie dans le besoin. Manifestement, Isis, connue maintenant sous le nom d’Elysiana, allait être dans de sacrés ennuis prochainement et là, c’était sa carrière qu’elle était en train de jouer. Ses supérieurs auraient sa tête s’ils apprenaient ce qu’elle avait fait et si cela finissait aux oreilles des rebelles, elle serait dans un merdier encore plus grand. D’un autre côté, elle ne pouvait pas laisser comme ça sans aide. Ce serait la condamner à un sort potentiellement funeste et ça, elle ne pouvait raisonnablement s’y résoudre. Elle n’était pas une de ces maniaques de l’Empire, elle avait de la compassion et du respect pour le genre humain. Chose certaine, elle n’allait pas rester là sans réagir. Il y aurait peut-être un moyen de renforcer sa nouvelle identité… Si par exemple la référence à son ancien nom de code disparaissait des archives.

Cela attendrait par contre car la jeune femme, soudainement, ne semblait pas au meilleur de sa forme. Il allait vraiment falloir l’amener à l’hôpital si cela continuait. Elle était officier du CorSec, pas médecin merde! Il ne manquerait plus qu’elle fasse une crise de elle ne savait quoi pour couronner le tout. Dans le genre mauvais goût, on pourrait difficilement faire mieux (ou pire, selon le point de vue que vous adoptez). Foutue journée quand même…


« M’dame? Ça va? Dites-moi quelque chose… M’dame? Tenez bon m’dame! Vous voulez que j’appelle une ambulance? Accrochez-vous m’dame, ça va bien aller, je suis là, je vais vous aider. Enfin… Du mieux que je peux. Bordel, me dites pas que vous faites une rechute, une crise ou un truc grave, le temps que l’ambulance arrive ce sera trop tard. Saloperies de coupures budgétaires… Bordel de merde tiens bon Isis… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysiana Faerys
Neutre ▌ Electron Libre

Neutre ▌ Electron Libre
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Ex-Commodore de la Chasse Rebelle

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Lun 18 Juin - 4:41

    Ely se secoue la tête. Qu’elle retrouve la mémoire ? Il ne faut pas… Son « guide » s’y refuse. Il a passé tellement de temps à lui faire oublier, lui faire tourner la page. Ses yeux fermés s’ouvrent et c’est le flou. Ces petites parcelles de souvenirs semblent la faire douter et faillir mais elle s’y refuse. Pourquoi devrait-elle retrouver ses souvenirs alors qu’elle aspire à une vie dont elle a tant rêvée. De plus, l’Empire a déjà la main mise dessus sans que l’inspectrice ne le sache. Et oui, c’est la main de l’empereur qui l’a retrouvé et c’est grâce à elle si elle vit de manière aussi neutre et stable. Elle attend… sagement... Quelqu’un. Mais la question est de savoir qui. Malheureusement, elle se sait suivi mais pas par ce que pense l’inspectrice. Bien que sa mémoire soit trouble et instable, il est malheureusement beaucoup trop tard pour faire marche arrière. Seulement, elle ne s’est pas encore engagée. Restant silencieuse, elle lève les yeux vers l’inspectrice qui semblait alarmé. Montrant un petit sourire, elle s’était calmée par elle-même.

    « - Je… vais bien… C’est juste un coup de fatigue… »

    Oui, cela l’était en apparence mais en fait, c’était autre chose dont elle ignore la chose. Son guide fait encore des siennes et elle ignore ce qu’il est en train de faire via sa présence à ses côtés. Posant ses mains au-dessus de sa tête, elle soupire simplement en reprenant ses esprits petit à petit. Il est vrai que cela revient régulièrement mais cela ne l’inquiète pas en outre mesure. Si elle était réellement malade, cela se saurait et verrait. Ici, ce n’est pas le cas et elle a juste de simples coups de fatigue de temps à autre. Se posant calmement, elle respire normalement et elle se secoue la tête afin de reprendre complètement ses esprits. L’inspectrice semble connaitre cette Isis mais le problème c’est que les souvenirs ne lui reviendront pas comme ça. Restant dans cette position durant plusieurs secondes, elle se relève et elle reprend ce qu’elle faisait avant comme si de rien n’était. C’était comme un mécanisme… Mais elle était simplement contrôlée par son guide qui tente de la raisonner mais aussi de garder l’emprise qu’il a sur elle. Autant dire que la corruption est une chose mais la méthode dont il s’est servi en est une autre.

    « - A quoi cela leur servira quelqu’un qui n’a pas de souvenirs de sa vie passée ? »

    A rien. Et c’est là qu’elle s’arrête en venant de comprendre ce que l’inspectrice. Pourtant, personne ne l’a dérangé durant toute la durée de la domination impériale. Pourquoi maintenant cela fait quand même un moment qu’elle est sur Corellia et c’est uniquement maintenant qu’on vient lui annoncer ça. Elle soupire avant de reprendre la parole. Pour sa part, elle trouve ça absurde. Elle ne se moque pas de l’inspectrice mais elle ne voit pas comment faire ça. Pour être honnête, ce n’est pas la première fois que cela arrive mais disons que ses nouveaux outils lui servent énormément. En peu de temps, elle est parvenu à convaincre qu’elle n’était pas la personne qu’il recherchait Mais ça, c’est encore une autre histoire et pour une fois, elle ne veut pas en arriver là. Mais elle ne veut pas se rappeler... Peur ? oui. Elle a peur de ce qu'elle risque de découvrir et peur de ce qui l'attend si elle se souvient...

    « - Je ne veux pas me battre pour quelque chose qui n’est pas mien. Je préfère ne pas me rappeler et même si je dois mourir, j’aurais eu le bonheur de vivre normalement sans être pourchasser ne serait-ce qu’un temps… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Lun 18 Juin - 16:40

« Sauf votre respect m’dame, vous vous faites de belles illusions. Les dingues de l’Empire ont des moyens de faire retrouver la mémoire aux gens… Après vous êtes un légume pour le reste de vos jours mais ils obtiennent ce qu’ils veulent. L’Alliance heureusement n’est pas aussi radicale. Mais bon, je ne peux pas vous forcer après tout : nous sommes encore dans une démocratie. On ne pourra pas me reprocher de ne pas… »

Elle fut interrompue par un de ses gardes mécanisés et elle allait lâcher un commentaire venimeux au droïde quand la nouvelle tomba comme un couperet. Plusieurs mouvements suspects avaient été détectés autour du bâtiment et à la tête de cette curieuse opération se trouvait une personne qu’elle ne pensait jamais revoir : Walden Sanderson, le fumier qui avait servi d’agent de liaison entre Corellia et l’Empire. Mais… Comment avait-il pu remettre les pieds ici sans se ramasser avec toutes les forces de l’Alliance et du CorSec aux fesses?! Chose certaine, il ne venait pas pour faire une petite conversation mondaine avec elle ou avec Isis devenue Elysiana. Une taupe. Il ne pouvait s’agir que de cela… Pourtant elle n’avait dit à personne où elle allait… Et la sécurité de son bureau était en béton. Elle se tapa sur le front en se souvenant qu’elle avait quand même dû utiliser le terminal du garage pour noter son départ…

Si Sanderson était ici c’était que quelqu’un avait utilisé le terminal pour la traquer jusqu’à l’endroit où elle se trouvait… Mais dans quel but exactement? Parce que Sanderson était un traitre de la pire espèce, oui, mais c’était un petit joueur, une mauviette qui se donnait des airs supérieurs. Il était bien trop couard pour avoir décidé de revenir de son propre chef… À moins que ce ne soit pour un motif de vengeance mais encore là, il lui aurait fallu un support quelconque! Non, décidément tout cela ne lui disait rien qui vaille et cela voulait dire que des intérêts considérablement plus important, très possiblement l’Empire, l’avaient renvoyés ici pour finir un travail dont elle ignorait encore la nature. Enfin… Elle avait de très gros doutes mais les doutes seuls ne suffisent pas pour avoir le fin mot de l’histoire. Et pourquoi revenir ici et maintenant? À moins que son objectif soit double. Ce brouillon, par exemple…


« M’dame, nous allons avoir de la visite… Et pas le genre de visite sympa. Je ne sais pas si vous avez conservé quelque part dans ce qu’il vous reste comme souvenirs une part de votre entrainement militaire mais il va falloir se battre. Enfin… Moi et mes deux gardes droïdes minimalement. Je vais tout faire pour vous garder en vie. Je crains fort que les emmerdes vous soient tombées sur la tête bien plus tôt que je n’aurais pu l’imaginer… »

Il fallait reconnaitre une chose à l’ex agent de liaison Sanderson : il était tenace. Chiant, arrogant, orgueilleux, couard lorsque seul mais dès qu’il considérait avoir l’avantage, il ne lâchait pas prise facilement. Quelques années plus tôt, il avait eu les soldats de l’Empire pour lui servir de coussin de confiance. Là il avait ce qui semblait être soit des mercenaires ou… Des traitres toujours vendus à la cause impériale. Avec un peu de chance, elle mettrait la main sur la taupe du CorSec… Et elle se ferait une joie que de la ramener par la peau des fesses au QG pour un interrogatoire musclé. TRÈS musclé. Manque de chance pour Sanderson cependant : Miranda Neladren n’était pas du genre à lâcher prise aisément non plus et elle n’avait pas besoin d’une armée pour se donner du courage… Juste de son flingue. Elle était une excellente tireuse et avait remportée quelques compétitions amicales organisées par le CorSec…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysiana Faerys
Neutre ▌ Electron Libre

Neutre ▌ Electron Libre
avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 25/03/2012
Age : 32

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Ex-Commodore de la Chasse Rebelle

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Mer 20 Juin - 17:16

    La vie est si courte que tout le monde a le droit de rêver… Cette situation lui permet de retrouver une paix relative, un endroit de paix et de liberté qu’elle ne pouvait pas avoir avant. Du moins, a ce qu’elle a pu comprendre. Elle voulait seulement vivre une vie normale. En quoi est-ce un mal ? Levant la tête vers l’inspectrice, elle l’écoute. Elle n’a peut-être pas tort mais elle ne veut pas vivre dans la peur et la paranoïa. Elle avait trouvé une paix relative et elle faisait comme tout le monde. Plus de célébrités, plus de vol dangereux, plus de services rendus à l’Alliance. Juste un métier des plus communs et une vie banale. Néanmoins, celle-ci s’arrête et elle entend un petit bruit mécanique. Entendant un juron de la part de l’inspectrice, elle se lève et elle comprit ce qui se passait. Hum… Autant dire que cela va lui faire du bien de se défouler un peu. Enfin c’est une façon de parler. Puis elle remarque que l’inspectrice se tape le front… Cela voulait dire qu’il y avait eu une erreur quelque part. Mais ce n’est pas un problème pour elle car elle sait se défendre. Ce ne serait pas la première fois que cela arrive après tout et quand il n’y a pas le choix, pas le choix. Se mettant e marche vers sa chambre, elle sort avec un petit morceau de métal caractéristique. Ce morceau de métal était un sabre laser qu’elle allume pour vérifier qu’il fonctionne. Baissant la tête, elle remarque que la lame fonctionne toujours avant de l’éteindre. Le gardant en main, elle remarque l’inspectrice qui lui dit qu’elle va devoir se battre.

    « - Je n’aime pas en venir là… Mais je n’ai visiblement pas le choix…»

    Gardant son sabre en main mais éteint, elle quitte sa chambre et elle rejoint l’inspectrice. Ce qu’elle venait de dire pouvait confirmer le fait qu’elle n’en était pas à sa première visite pour ce genre de chose. Néanmoins, elle n’attaque pas en premier. Jamais… Regardant l’inspectrice, elle place son sabre dans son dos via l’attache classique avant de demander simplement. Elle ne tient pas à voir le sang couler… Elle n’est pas sur Corellia pour ça, loin de là… Mais elle ne pouvait pas y aller sans défense. Du coup, c’est ce qu’on lui a dit et elle réalise que Mara n’avait pas tort en lui disant de toujours garder son sabre sur soi ou à proximité. Encore une fois, cela va peut-être pouvoir lui sauver la vie…

    « - Savez-vous qui est-ce ? Je veux savoir ce qu’ils veulent avant que cela ne se termine dans un bain de sang… Et dire que je suis venue sur Corellia simplement pour vivre normalement… »

    Elle n’était pas sur Corellia pour faire des problèmes… Elle veut simplement vivre. Se mettant assise, elle se met à fermer les yeux et à chercher aux alentours de la maison les potentielles présences. Et elle en repère un certain nombre. Autant dire que la personne ne sait pas lésiner sur le nombre d’hommes. Mais bon, d’un autre côté, elle n’est pas seule. il y a Miranda et ses deux droides. Même si elle pense que les droides ne vont pas tenir longtemps leur position, elle sait qu’elle peut s’en sortir. Restant les yeux fermés, elle montre un petit sourire lorsqu’elle a fini d’analyser la petite demeure qu’est le lieu où elle vivait et où elle payait son loyer tous les mois. Et oui, même en guerre, les affaires continuent de tourner pour certaines personnes. Elle n’est pas comme ses impériaux qui ne payent pas parce qu’ils sont les représentants de sa majesté l’empereur. Elle n’a pas cette prétention, elle. Elle n’est qu’une simple citoyenne… Se mettant debout, elle reprend son sabre en main avant de dire simplement

    « - J’ai ma propre méthode de combat, Madame ! »

    Mara lui avait appris à se servir de son sabre même si elle est encore maladroite. Elle n’est pas une pro du sabre mais elle a d’autre carte en main qu’elle ne compte pas dévoiler de suite. Et oui, elle est une utilisatrice de la Force t cela peut expliquer plusieurs choses comme le fait de se faire repérer que maintenant. Mais cela est fait de manière inconsciente et naturelle. De vieux réflexes lorsqu’elle était sur la quatrième lune de Yavin. Mais elle n’a pas conscience de ce qu’elle est capable de faire. Mais elle sait que son guide est là pour l’aider à maîtriser tout ce qu’elle est capable de faire. Et oui, lorsqu’on a comme guide, un très vieux seigneur noir des Sith, on peut faire beaucoup de chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ 1
Maître du Jeu ▌ Grand Manitou

Maître du Jeu ▌ Grand Manitou
avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 27/05/2010

Feuille de personnage
Crédits: Illimités
Rang/Grade: MJ

MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   Jeu 21 Juin - 0:35

« Sauf votre respect m’dame, mettez la en veilleuse avec vos trucs de je suis venue ici pour vivre tranquille. Acceptez le que vous êtes victime de votre propre célébrité même si vous ne vous en souvenez pas et là vous commencerez à avancer. Le type en face n’est pas un rigolo, c’est Walden Sanderson, un connard de première et un traitre de la pire espèce. Vous lui direz que vous voulez juste vivre tranquille, on va voir sa réaction… »

Le ton avait été un peu plus méchant qu’elle ne l’aurait voulu mais elle en avait marre d’entendre cette personne qu’elle avait longtemps considéré comme une héroïne se répandre en pseudo lamentations sur son sort. L’amnésie rendait égoïste maintenant? Ce serait bien une première. Surtout qu’elle savait que cette ordure de Sanderson prenait un plaisir sadique à briser les esprits faibles et dans l’instant, Isis ne semblait pas avoir une grande force psychologique. Cela lui faisait énormément de peine de voir que la jeune femme qu’elle avait connue était maintenant à des lieues de ce qu’elle avait été jadis, une combattante, fière et intrépide. Toute une retraite prématurée, cela dit sans faire d’ironie… Restait à régler le problème de Sanderson par contre. Lui et ses sbires allaient sans doute attaquer d’une seconde à l’autre et s’il n’avait pas changé d’un poil, il se fendrait d’un discours à la con. Gagné.

« Rends toi Miranda! Encore une fois, mon intellect supérieur a frappé! Tu ne peux m’échapper, toi et cette soi-disant Elysiana Faerys! Je compte bien me racheter aux yeux de mes supérieurs et leur livrer ce sur quoi j’avais commencé à travailler! Merci de m’avoir livré ma proie sur un plateau d’argent. Messieurs, pas de quartier… Essayez de les capturer vivantes, accessoirement en bon état. Moi… Je vais superviser l’affrontement. »

Évidemment, ce pleutre était bien à l’abri dans un véhicule, prêt à fuir… Un grand classique, à dire vrai. Le jour où Sanderson aurait des couilles, elle serait impératrice tiens… Mais en attendant, ses sbires montaient à l’assaut d’un appartement qui offrait peu de couverture et zéro blindage. Autrement dit, à moins d’une paroi très épaisse, se cacher derrière les meubles serait limite inutile. Quatre contre au moins six mercenaires… Il faudrait peu de temps avant qu’ils ne se débarrassent des droïdes qui malheureusement avaient le défaut d’être des machines donc souvent désavantagées face à des combattants endurcis. On parlait de droïde de police en plus, para militaire au mieux… On était à des kilomètres d’un droïde militaire. Elle reporterait ce jugement à plus tard cependant : l’ennemi était en train de gravir les escaliers. Éviter l’affrontement ou fuir n’était plus une option : ce serait eux ou elles.

Évidemment, elle n’était pas suffisamment idiote pour rester juste derrière donc elle se servit de la disposition du salon pour prendre une meilleure position de tir. La porte elle ne tarda pas à voler en éclat, sans doute défoncée par un explosif de puissance relativement faible, histoire de ne pas faire s’effondrer le bâtiment sur leurs têtes. Deux assaillants pénétrèrent ensuite, profitant de l’instant de flottement suivant leur entrée en matière fracassante et ils furent accueillis par les tirs des droïdes policiers. Il fallait bien admettre que les dernières mises à jour du CorSec étaient excellentes et peut-être qu’ils seraient un minimum utiles. Un des assaillants s’effondra en poussant un cri strident, son armure de combat fumant là où le tir avait fait mouche. Elle, elle attendait que le gros des forces ennemies se pointe. Pour le moment, ils ne l’avaient pas repéré donc elle aurait au moins un tir surprise sur l’ennemi, en théorie. En pratique, cependant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affaire classée (PV Elysiana Faerys)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Affaire classée (PV Elysiana Faerys)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gianni (RP: Nom connu) - HT - Double tentative de révolte - 21/02/1462 (Affaire classée)
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Le rapport sur l'affaire de drogue a Tiburon disponible...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Guerre Civile :: Le RPG :: L'Espace :: Le Monde du Noyau :: Corellia :: Coronet-
Sauter vers: