Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine...
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
3418 jours de vie - 43 membres - Dernier membre : fyllee (Bienvenue parmi nous !) - 11560 messages
Liste des personnages de la saga modifiée, merci de lire ==> ICI <==

Partagez | 
 

 Scott Knox

Aller en bas 
AuteurMessage
Scott Knox
Arcadia ▌ Chef des Corsaires

Arcadia ▌ Chef des Corsaires
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 31
Localisation : Lille

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Second maître

MessageSujet: Scott Knox   Dim 3 Juin - 3:50

Nom: Knox

Prénom: Scott

Âge: 29

Planète natale: Myrkr

Race:Humain

Groupe: Contrebandier (fidèle aux Corsaires)

Rang: Second Maître (12 ans de service)

Apparence: 1.85m, 72kg, standards humains, cheveux bruns, yeux noisettes et du charme à cause de mon sourire aux dents bien blanches. Ma peau est claire, pas de cicatrices, ni tatouages d’aucune sorte, “au naturel” et prend facilement un teint mat quand je suis exposé au soleil. Je ne me rase pas toujours de près sauf quand je sors ou quand j’ai un rendez-vous galant. Mes cheveux sont en général toujours un peu ébouriffés parce que je ne suis pas quelqu’un de sage et j'aime aussi porter une casquette, pour son aspect pratique ou esthétique, mes oreilles sont bien dessinées, mon ouïe excellente et une bonne acuïté visuelle.

Mes bras sont fermes et solides, j’ai une bonne charpente osseuse. Quant aux parties inférieures de mon corps, mes jambes sont bien proportionnées, athlétiques, pas de poils superflus mais une musculature et silhouette agréable dûe à la pratique du sport dans ma prime jeunesse et d’une activité soutenue à bord du vaisseau où je navigue.

Je privilégie un style de vêtements pratiques plutôt qu’élégants car mon métier est « à risques », même si j’aime les beaux costumes, tout dépend avec qui je suis et où je vais.


Psychologie: D’une nature indépendante, j’ai appris à ne pas faire confiance facilement. Je ne compte que sur moi-même ou uniquement des ami(e)s fidèles qui ont le même genre de vie que moi, qui apprécient plus leur liberté d’action et de pensée que la triste illusion d’une sécurité qui peut nous être arrachée du jour au lendemain. Ceux qui font partie de mon monde peuvent bénéficier de ma loyauté et confiance, quant aux autres, il faut qu’ils fassent leurs preuves et gare à ceux qui veulent m’imposer leur volonté de force. On peut me convaincre par les mots, du moins essayer mais la « négociation armée » va susciter un autre principe « action=réaction ». Je me sens solidaire de mon groupe car je défends mon style de vie, ce sont mes valeurs, mon gagne-pain, mon honneur aussi.

Histoire: Vivre sur Myrkr est déjà un défi en soi, un défi à la vie, une compétition ! Les joies de l’enfance, qu’est-ce que c’est ? Je ne compte plus les punitions, privations et coups que j’ai reçu de la part de mon paternel, il me disait toujours « tu comprendras plus tard »…il faut dire que les 15 premières années, on ne comprend pas, on subit jusqu’au jour où j’ai commencé à esquiver ses coups, les seuls moments de répit, c’est quand j’étais dans son atelier, je trouvais toujours un truc à faire pour éviter qu’il m’en colle une et là aussi j’esquivais ce qu’il avait sous la main quand il n’arrivait pas à arranger une panne, heureusement qu’Ernie était là pour le modérer.

Ernie était l’associé de mon père, un vieux garçon mais inséparable du paternel, ils avaient faits les 400 coups ensemble et s’étaient rangés quand je suis arrivé au monde. C’est la seule personne que je regrette aujourd’hui, c’est grâce à son enseignement que j’en sais beaucoup sur le fonctionnement des moteurs spatiaux et sur ce que vaut une pièce détachée, ça rendait jaloux mon père d’ailleurs, Ernie était plus patient que lui, je crois qu’il l’enviait… Quand il a compris qu’il ne m’atteindrait plus, j'ai passé trois années plutôt tranquilles à l'atelier, augmentant mes connaissances mécaniques mais à mes 18 ans, je reçus une convocation pour une école militaire Impériale et je sus après coup, que ce tour pendable m'avait été joué par mon père, ainsi je n'étais plus "dans ses pattes".

J’ai détesté ça dès mon arrivée et je me suis fait la malle ! Ils m’ont rattrapés, collé au trou et cela ne m’a pas empêché de recommencer et à chaque fois, ça recommençait, la punition s’allongeait, avec brimades, corvées et parcours militaires. Les 3 premiers mois, j’en ai bavé. Ma résistance a commencé à porter ses fruits et un début de respect s’établit avec les autres, sans que je le dise, mes camarades reconnurent mon autorité, d’autres la défièrent et ça ne s’est pas toujours bien terminé !

J’ai commencé à réfléchir sur le meilleur moyen de partir et je décidai donc de me calmer, je rattrapais le retard accumulé mais cela écourtait mes nuits de repos, la seule idée de me barrer me tenait éveillé le jour mais un soir sur trois, je m’écroulais le nez plongé dans mes cours. Mon zèle adoucit les professeurs, mes notes s’améliorèrent et je bénéficiais alors d’un meilleur régime, je commençais à apprécier ce cadre de vie qui m’avait privé de ma liberté chérie car j’y trouvais mes marques.

C’est là que je mis mon plan à execution, endormant la méfiance de mes tuteurs temporaires, j’en appris le plus possible sur l’école et faisais de mon mieux lors des exercices, parcours et entraînement. Les instructeurs militaires furent étonnés de ma vitesse d’apprentissage, il était même question de me faire participer au championnat de fin d’année, il s'agissait de déterminer qui finirait champion. Quand j'appris que nos séances de combat, lutte, parcours du combattant allaient être renforcées, je m'entraînais plus durement que jamais et nous portions en plus, un sac à dos de quinze kilos sur le dos, simulant notre paquetage de combat.

Je commençais donc mon propre entraînement en me fixant un objectif précis : combattre avec une charge supérieure de 10 kg, cela me prit 4 mois de plus à raison, je rajoutais 500gr de plus pour atteindre la limite que je m’étais fixé. Quand on me vit m’entraîner régulièrement, les instructeurs virent cela d’un très bon œil et firent un maximum d’efforts pour me coacher, me conseiller et j’écoutais religieusement leurs avis, mémorisant ceux-ci avec attention.

Les premiers temps, cela fut un enfer de combattre avec cette charge mais la volonté de me dépasser et de foutre le camp était plus forte que la douleur qui envahissait mon être entier et petit à petit, j’en repoussais les limites. A la fin de l’année, ma charge était de 25kg, mes muscles s’étaient épanouïs, je ne ressemblais plus à un adolescent famélique, mes entraîneurs avaient d’ailleurs veillé à ce que mon régime alimentaire suive. Le grand jour arriva, la fin du printemps sonnait pour moi, l’heure d’un nouveau départ mais je me fis la promesse que j'en sortirais vivant !

Les premiers combats n'épargnèrent aucun de nous, éliminant les prétendants au titre, impitoyablement, les uns après les autres. Chacun de mes adversaires me fit mordre la poussière et durement mais mon entraînement paya, libéré de l'excès de poids des séances précédentes, je les terrassais au bout du compte car ils n'arrivaient pas à bouger aussi vite que moi.

Les épreuves de sélection et éliminatoires durèrent trois jours complets où on pouvait récupérer que durant de brèves pauses de deux heures, où les vainqueurs eurent droit aux douches, massages et repas frugal, histoire de simuler au maximum nos futures conditions de combat. Les vaincus, eux, repartaient les pieds devant, ce qui me motiva était de remplacer mon adversaire par la figure de mon paternel, mes adversaires étaient déstabilisés par ma volonté de vaincre malgré leurs coups habiles, c'est là que je compris qu'un esprit et une confiance forte comptaient autant que les muscles.

Le combat final fut terrible, mon adversaire avait mis hors de combat les siens en quelques minutes, leur assénant de violents coups de poing leur faisant perdre connaissance puis un sinistre craquement mettait un terme à leur vie. Je décidais de le déstabiliser, visant ses points d'appuis et vitaux, toute forteresse a ses points faibles, je me concentrais sur eux, visant les genoux, la gorge, le plexus solaire. Il me ravagea par la violence de ses coups, me faisant presque perdre connaissance mais je tins bon car je pus retourner sa force contre lui et lui fit perdre connaissance en écrasant sa trachée artère.

Le public, l'assistance présente me demanda de l'achever et malgré le fait qu'il soit inconscient, je lui donnai le coup de grâce, ne voyant aucune rédemption possible dans cet être à l'esprit formaté. Le corps et l'esprit malmené, je fus conduit à l'infirmerie où après m'avoir administré toutes sortes de remèdes, on me laissa tranquille. Etant présent dans cette école depuis suffisamment longtemps, j'en connaissais les axes routiers qui menaient vers l’astroport et je pris la décision de m'enfuir de nuit.

J'ouvrais une armoire pour y trouver du bacta et l'appliquer sur mes plaies, heureusement que nous avions des fournitures de qualité car les plaies furent vite résorbées et mes hématomes disparurent mais j'avais encore un peu de mal à respirer (côtes fêlées ?). Je volais des vêtements civils et les fourrais dans ma musette ainsi je ne prenais pas le risque de les salir. Par ma victoire, les consignes de sécurité avaient été relâchées et je pus avoir le temps de franchir l'enceinte extérieure sans éveiller les soupçons.

J’eus de la chance car je croisais une jeune femme qui attendait un véhicule d’assistance suite à une panne imprévue, heureusement que cela n’était pas grave et ne necessitait pas de pièce, après quinze bonnes minutes, je pus faire redémarrer son speeder et c’est avec beaucoup de gentillesse qu’elle me conduisit vers l’astroport, elle ne comprit pas pourquoi je descendis du véhicule avant qu’on soit arrivé au parking officiel mais je m’éloignais pour ne pas avoir à répondre à des questions embarassantes. Mon entraînement avait payé, je réussis à pénétrer vers les hangars où je choisis un vaisseau assez imposant, vérifiant la destination sur les caisses transportées, « Bespin », cela me convenait puis je me cachais de mon mieux.

Je m’installais le plus confortablement possible et attendait la suite des événements. Je ne savais pas où je me trouvais, je ne savais combien de temps le voyage allait durer. Tout se passa bien le premier jour, la soute disposait de vivres, en ouvrant une caisse, je trouvais de l’eau et quelques barres concentrées, l’essentiel, c’était l’eau. Je me forçais à ne pas trop boire sinon ma vessie m’aurait obligé à sortir de ma cachette mais c’était sans compter l’odorat exercé d’un des membres de l’équipage et pas n’importe qui !

Un wookie ! Jusque là, je n’avais jamais eu peur de qui que ce soit mais je me suis pissé dessus ! Un grognement rauque est sorti de sa gorge et se transforma en rire même s’il ne me lâchait pas, il avait une de ses poignes ! Arrivé devant le capitaine, il me laissa le choix où il me débarquait en tant que clandestin où je travaillais à bord pour rembourser le prix de mon voyage ! Evidemment, j’ai choisi la seconde solution !

C’est ainsi que j’ai fait connaissance avec l’ »Arcadia », un ancien vaisseau militaire de classe frégate, doté de deux tourelles supérieures et une inférieure sans oublier les autres installations offensives ! 40 hommes d’équipage (aliens et humains) et tous unis par un même amour de la liberté, ce qui nous a conduit à travailler de temps en temps avec les opposants à l’Empire.

J’ai petit à petit, trouvé ma place à bord, j’ai commencé par les cuisines puis l’infirmerie, la maintenance, la salle des machines, l’armement, la conduite de tir, j’ai passé des heures en simulateur car nous disposons à bord de chasseurs et de chasseurs bombardiers, je ne sais pas comment le capitaine s’est débrouillé pour obtenir les autorisations necessaires mais ses silences en disent long et j’ai terminé par la passerelle, sans oublier les techniques d’abordage et d’assaut.

Plus de dix ans sont passés depuis mon arrivée à bord et notre combat contre l’Empire ne fait que se renforcer car les contrôles et restrictions se font de plus en plus pesants. Bien qu’indépendants, nous traitons de plus en plus avec les opposants de l’Empire, les « rebelles », et même si nous faisons face contre le même ennemi, nous voulons préserver notre liberté ainsi que nos acquis (prise de guerre)


Inventaire: 2 blasters S5, bandoulière chargeurs, musette (1 grenade flashbang, kit de réparation, lampe torche)

Qualités/défauts: Prudent, habile / taciturne, peu causant

Ce qu'il/elle aime: Larguer une paire de torpilles sur un objectif qui vaut la peine, énerver les artilleurs de la D.C.A ennemie en esquivant leurs tirs, l'acrobatie, la parole donnée, la vitesse, la prise de risques calculée, innover

Ce qu'il/elle déteste: les empêcheurs de « tourner en rond » (surtout l’autorité), l’injustice, s’attaquer à plus faible que soi

Acceptez-vous le règlement? oui

Citation préférée : "Il n' y a rien de plus jouïssif que de faire tirer dessus sans résultat"


Dernière édition par Scott Knox le Lun 4 Juin - 10:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leia Organa
Princesse d'Aldérande ▌Chef du gouvernement Civil

Princesse d'Aldérande ▌Chef du gouvernement Civil
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 27/02/2012

Feuille de personnage
Crédits: /
Rang/Grade: Princesse, Chef du Gouvernement Civil

MessageSujet: Re: Scott Knox   Dim 3 Juin - 17:28

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Knox
Arcadia ▌ Chef des Corsaires

Arcadia ▌ Chef des Corsaires
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 31
Localisation : Lille

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Second maître

MessageSujet: Re: Scott Knox   Dim 3 Juin - 19:15

Merci Leïa...Au plaisir de combattre ensemble pour la liberté ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara Chan
Chasse ▌ Lieutenant de Vol | Jedi & Light Leader 2

Chasse ▌ Lieutenant de Vol | Jedi & Light Leader 2
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 31
Localisation : Sur Balmorra, Sur Félucia & Sur Bothawui

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Leader deux de l'escadron Light

MessageSujet: Re: Scott Knox   Dim 3 Juin - 22:11

Bonsoir et bienvenue parmi nous,

Je m'attelle à la lecture de ta fiche qui va demander quelques corrections minimes.

Citation :
Quand il a compris qu’il ne m’atteindrait plus, à mes 16 ans, il m’a inscrit de force dans une école militaire.
Majorité minimum pour l'intégration d'une école militaire Wink

Citation :
il était même question de me faire participer au championnat de fin d’année
Il n'existe pas ce type de "compétition amicale" dans l'univers de Star Wars. Dans la mesure où la période impériale avait déjà bien entamé son cours lors de ton intégration, ce ne sont pas des compétitions que l'Empire organise... Mais des combats à mort...

En dehors de ses deux détails, je n'ai rien à ajouter. Un fois les changements effectués, tu seras validée par mes soins.

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Knox
Arcadia ▌ Chef des Corsaires

Arcadia ▌ Chef des Corsaires
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 31
Localisation : Lille

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Second maître

MessageSujet: Re: Scott Knox   Dim 3 Juin - 23:06

Fiche éditée !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tamara Chan
Chasse ▌ Lieutenant de Vol | Jedi & Light Leader 2

Chasse ▌ Lieutenant de Vol | Jedi & Light Leader 2
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 18/03/2012
Age : 31
Localisation : Sur Balmorra, Sur Félucia & Sur Bothawui

Feuille de personnage
Crédits: 500
Rang/Grade: Leader deux de l'escadron Light

MessageSujet: Re: Scott Knox   Lun 4 Juin - 14:01

Du coup, je n'ai plus rien pour te refuser parmi notre communauté.

Je te valide en espérant que tu vas prendre plaisir à jouer avec nous.

Je te donne tes accès, ton rang et ta couleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scott Knox   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scott Knox
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scott Gomez à Montréal
» Les frères Scott
» Main Event : The Miz & Samoa Joe & Mike Knox Vs RKO Respect & CM Punk
» Suicide Vs Scott Steiner Vs Kane
» Match 2 : Scott Steiner Vs Shawn Michaels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars Guerre Civile :: Départ :: Fiches des Personnages. :: Fiches Validées-
Sauter vers: